Les bons auspices des expéditions agricoles en Afrique du Sud pour l’année 2021

0

Si l’économie sud-africaine a souffert de la pandémie du Covid-19, les exportations du secteur agricole ont fait preuve d’une certaine résilience, enregistrant même une croissance. L’agriculture de la Nation arc-en-ciel est l’un des principaux piliers de l’économie. Si le secteur a enregistré d’énormes progrès ces dernières années, il continue encore de performer sur le marché mondial. 

Le début d’année est positif pour les exportations agricoles. Selon les dernières données de la Chambre des entreprises agricoles (AGBIZ), les expéditions ont atteint en effet 2,9 milliards $ sur le premier trimestre écoulé, soit un bond de 28 % par rapport à la même période de l’année précédente où les perturbations liées au coronavirus avaient pénalisé les activités.

Pour les agriculteurs sud-africains, l’année 2020 est marquée par une nette progression des exportations qui ont atteint 10,2 milliards de dollars, soit 3% de plus qu’en 2019. C’est ce qu’avait fait savoir la Chambre sud-africaine de l’agriculture lundi 15 février 2020. C’est nettement mieux que les pronostics établis début 2020, qui tablaient sur une évolution négative.

Le panier des produits écoulés sur le marché international comprend principalement les raisins, les pommes, le maïs, le vin, l’huile d’arachide ainsi que la laine. Avec ce bon résultat, le secteur agricole surfe sur la bonne dynamique enregistrée au terme de l’année 2020 avec des recettes de 167 milliards de rands (12 milliards $).

De mémoire d’exportateurs, seule l’année 2018 a été meilleure en termes de chiffre d’affaires, avec quelque 10,7 milliards de dollars.

Si cette enveloppe marquait déjà un record absolu, de nombreux analystes estiment que la filière pourrait encore rempiler pour une nouvelle performance d’ici à la fin de cette année en raison des perspectives particulièrement favorables.

Alors que la filière vin devrait améliorer ses envois avec la récolte abondante de raisins de cuve attendue, l’industrie agrumicole anticipe un pic historique de 159 millions de cartons en 2021 contre le record de 146 millions de cartons un an plus tôt.

De son côté, la filière maïs pourrait enregistrer en 2021/2022, son surplus exportable le plus important depuis la campagne 1994/1995 à la faveur d’une récolte de plus de 16 millions de tonnes de la céréale. Pour rappel, le secteur agricole fournit 5 % du PIB de l’Afrique du Sud et environ 15 % des expéditions totales de marchandises de la nation arc-en-ciel.

Deux facteurs expliquent cette belle performance, d’une part l’importante production agricole du pays connu également pour la qualité de ses fruits, légumes et céréales, mais également la faiblesse du rand par rapport au dollar et à l’euro.                                

Moctar FICOU / VivAfrik   

Laisser un commentaire