Pour Moustapha Diop, les agropoles sont des « forces motrices de l’industrialisation régionale »

0

« Les Agropoles vont constituer la force motrice de développement et d’industrialisation régionale à travers notamment l’amélioration de la valeur ajoutée agricole créée au niveau local ». C’est ce qu’a affirmé le ministre Sénégalais du Développement industriel et des Petites et moyennes industries. Moustapha Diop a mis en exergue les avantages du projet Agropole centre dont la mise en œuvre constituera « la force motrice de l’industrialisation régionale ».

Il s’exprimait lundi dans la commune de Kahi (Kaffrine) après une visite des sites devant abriter les modules de l’Agropole Centre qui couvre les régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine et Diourbel.

 M. Diop a aussi réitéré l’importance de l’agriculture dans les emplois, d’où « la nécessité de s’assurer de la disponibilité foncière ».

Il a en outre rappelé que 15 milliards de FCFA avaient déjà été sécurisés grâce à un don du royaume de Belgique pour le développement de ces projets.

La Banque africaine de développement (BAD) et La Banque européenne d’investissement (BEI) ont manifesté leur engagement pour le financement de ce projet avec des montants respectifs de 60 millions USD (plus de 32 milliards de FCFA) et 50 millions d’Euros (près de 33 milliards de FCFA), a-t-il indiqué.

Le concept de Projet de Zone de Transformation Agro-industrielle (PZTA) ou Agropole est défini au Sénégal comme un réseau d’infrastructures et de services permettant le développement d’un écosystème favorable à l’initiative privée dans toutes les chaînes de valeur agro-industrielles.

Les entreprises appelées à intégrer les Agropoles seront des organismes indépendants opérant au sein d’une même zone géographique.

Selon les prévisions l’Agropole centre devrait générer 46 Milliards de Francs CFA d’investissements Privés et 19.200 emplois directs d’ici 2027.        

Il va valoriser 904 749 tonnes d’arachides, 71 561 tonnes de céréales et 52 201 tonnes de sel produites à l’horizon 2027.

Moctar FICOU / VivAfrik  

Laisser un commentaire