Sénégal – MESRI / USAID : Le comité de pilotage du projet 4-H Sénégal mis sur pied pour une jeunesse engagée et créative

0

Bonne pour les autorités sénégalaises. En effet, le projet Feed the Future Senegal/Jeunesse en Agriculture renforce les capacités et soutient l’institutionnalisation de systèmes durables de développement positif des jeunes (DPJ) et de formation professionnelle qui créent des opportunités d’emploi et d’entrepreneuriat dynamiques et rentables pour les jeunes, en particulier sur les chaînes de valeur agricoles et les marchés. 

« Ce programme a une pertinence claire. On regroupe des jeunes pour qu’ils bénéficient de formation dans plusieurs domaines… », a expliqué le directeur général de la Recherche et de l’Innovation, le Pr Amadou Gallo Diop. A l’en croire, ce projet tend à établir et institutionnaliser un programme national de DPJ, en s’appuyant sur le développement positif des jeunes 4-H Sénégal de USAID/Education et Recherche en Agriculture (ERA). Il va améliorer les services de formation professionnelle et de développement des entreprises en testant des approches innovantes pour renforcer les liens des institutions de formation avec les acteurs et les marchés du secteur privé. Accroître l’engagement des jeunes dans la croissance économique du Sénégal. Les jeunes devraient être traités comme des ressources qui peuvent être valorisées pour apporter des contributions significatives à leurs sociétés. Le développement positif des jeunes (DPJ) se concentre sur l’engagement des jeunes ainsi que de leurs familles, des communautés et des gouvernements afin que les jeunes soient habilités à atteindre leur plein potentiel, selon toujours le DGRI/MESRI. 

Ainsi un comité de pilotage du programme 4-H Sénégal a été mis sur pied le 21 mars 2021 à Diamniadio en présence du directeur USAID /Sénégal, Peter Trenchard. Au début l’un des principaux objectifs du projet était d’intensifier, d’améliorer et de formaliser le programme DPJ Sénégal 4-H avant de passer à un programme national sénégalais fonctionnel et durable. Ainsi plus de 2 072 jeunes ont intégré les clubs mis en place, 875 ont été formés, 272 services de développement des affaires offerts et des pôles ont été mis sur pied au sein des 5 universités du Sénégal. Ce programme financé à hauteur de 2 milliards de FCFA, aura une durée de 5 ans.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire