La Fondem inaugure le premier mini-réseau solaire en Guinée

0

Après de multiples reports imputables au contexte électoral et sanitaire, l’inauguration du projet PEHGUI (Petite Électricité Hybride) de la Fondem a finalement eu lieu le jeudi 17 Juin 2021.

Mené depuis 2015 par la Fondation Énergies pour le Monde et l’Agence Guinéenne d’Électrification Rurale (AGER), le programme PEHGUI a permis d’installer le tout premier mini-réseau en Guinée alimenté par centrales solaires, mises en service depuis maintenant 18 mois. 4 000 personnes bénéficient désormais d’une électricité propre et durable et des nombreux avantages sociaux, économiques et environnementaux qui en découlent.

Cet événement, réalisé en duplex à la fois à Conakry et à Kouramangui fut une grande réussite, et ce, à plusieurs égards.   

En premier lieu, il a permis de solder le programme vis-à-vis des bailleurs. C’était donc un enjeu financier, tant pour la Fondem que pour les partenaires guinéens qui ont permis sa réalisation.

Deuxièmement, inaugurer PEHGUI en présence des autorités guinéennes à Kouramangui et des bailleurs internationaux à Conakry venus participer aux journées de l’Initiative Africaine pour les Énergies Renouvelables (AREI), cela a permis de prendre date pour la suite. La réalisation de ce programme démontre en effet la faisabilité de l’accès à l’énergie, même loin du réseau national. Il est la preuve qu’un modèle économique est possible avec la mise en place d’un opérateur local et le développement d’activités génératrices de revenus.

Des objectifs atteints

En plus d’avoir pu clôturer cette première aventure guinéenne dans les règles de l’art, la nécessité de déployer ce type d’initiative à plus large échelle pour répondre efficacement aux enjeux de l’accès à l’énergie a été soulevée et entendue. Des perspectives concrètes ont été présentées aux décideurs, dont le projet ACTEURS ainsi que la volonté de l’AGER et du Ministère de l’Énergie de mobiliser l’expertise de la Fondem pour monter des projets de pico-hydraulique dans le sud de la Guinée.

Une inauguration mais pas que

La Fondem a pu profiter de son déplacement pour s’entretenir plus intimement avec ses partenaires institutionnels guinéens, autrement dit l’Agence Guinéenne d’Électrification Rurale (AGER) et le Ministère de l’Énergie, représenté par Monsieur le Secrétaire Général, Sekou Sanfina Diakidé.

Comme dans tout projet-pilote, des leçons ont été tirées, qu’elles soient de l’ordre du technique ou de l’organisationnel, et il est important de les prendre en compte pour mener à bien les futurs projets d’accès à l’électricité en Guinée. Ces rencontres étaient donc nécessaires et furent concluantes car elles ont permis de définir des mesures d’applications immédiates pour renforcer la collaboration de la Fondem avec ses partenaires institutionnels et, de surcroît, être en mesure de lancer et monter de nouveaux projets d’électrification rurale sur de nouvelles bases saines.

En résumé : des bonnes nouvelles qui annoncent un futur lumineux pour les villages isolés de Guinée ! Avec fondem.ong

Laisser un commentaire