Cannes, le cinéma et le climat: l’Indien Rahul Jain secoue avec un film choc sur la pollution

0

Avec Invisible Demons, le réalisateur indien Rahul Jain dresse un constat effrayant de la pollution à New Delhi et de son impact sur la santé de ses habitants. Un documentaire choc, présenté en Séance Spéciale « Cinéma pour le climat », qui révèle un enfer environnemental au quotidien.

Sur la question de savoir le pourquoi d’un tel film, le réalisateur explique sans ambages « Quand je suis revenu à Delhi, j’ai commencé à tomber malade et je me suis rendu compte que tout le monde l’était aussi autour de moi. Je me suis demandé ce que je pouvais faire et cela m’a poussé à m’interroger sur notre rapport à la nature. J’ai souhaité approfondir ce sujet, et c’est la raison pour laquelle j’ai fait ce film. »

« C’est un film sur la peur de ne pas avoir un avenir. La peur de ne pas savoir si j’aurai un endroit pour respirer et me nourrir sainement du monde qui m’entoure. » a-t-il expliqué

Très en verve, Rahul Jain avertit sur les micros de nos confrères de Rfi que  la façon dont nous nous comportons devrait être motivée par le changement climatique. « Tout ce que nous considérons comme essentiel pour être en vie doit être réorienté et adapté aux lois de la biosphère qui est en danger. Beaucoup de choses avec lesquelles nous avons grandi au XXe siècle en les considérant comme « normales », nous devons les abandonner comme une mauvaise habitude. » a-t-il avertit.

Laisser un commentaire