Le GCF octroie 171 millions $ à la BAD pour le financement en devises locales des projets d’énergie verte

0

Le Conseil d’administration du Fonds vert pour le climat (en anglais Green climate fund = GCF) a approuvé un financement de 170,9 millions $ pour le programme Leveraging Energy Access Finance Framework (LEAF). Ce programme a pour but de débloquer des financements commerciaux et en monnaie locale pour des projets d’Energie renouvelable décentralisée (ERD).

Notons que le déploiement des énergies renouvelables, en Afrique notamment, fait face à des difficultés de financement à coût abordable et en devise locale. Suffisant pour la Banque africaine de développement (BAD) de mettre en place le programme LEAF pour lever ce type de financement. 

Le programme Leveraging Energy Access Finance Framework est en cours de déploiement dans six pays à savoir le Ghana, la Guinée, l’Ethiopie, le Kenya, le Nigeria et la Tunisie. Grâce au programme LEAF, les ressources solaires de l’Afrique seront exploitées pour fournir de l’énergie renouvelable à six millions de personnes et aux entreprises. En outre, elles permettront d’éviter l’émission de 28,8 millions de tonnes de CO2.

LEAF renforcera les marchés de capitaux et attirera les investisseurs du secteur privé et les institutions financières locales, grâce à des instruments de renforcement du crédit et à une assistance technique. Il renforcera ainsi leur capacité financière et technique à financer des entreprises dans un segment de marché qui connaît une croissance rapide.

Selon le Dr Kevin Kariuki, vice-président de la BAD pour l’électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte, « l’approbation du LEAF par la GCF est un coup de pouce significatif pour la double ambition de la BAD d’accélérer l’accès à l’électricité et de soutenir la transition vers une énergie propre sur le continent en utilisant des solutions d’énergie renouvelable décentralisées, facilitées par un financement local ».

Ce financement approuvé par le GCF fait partie d’un budget global de 900 millions $ pour intensifier le déploiement de mini-réseaux, de systèmes solaires domestiques et de solutions solaires commerciales et industrielles. Les projets approuvés mobiliseront près de 2 949 millions $ pour l’action climatique en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire