Le programme Desert to Power en Afrique de l’Ouest va obtenir un appui financier de la BAD

0

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une subvention de 6 millions $ pour lancer la phase initiale du programme énergétique régional ouest-africain Desert to Power. Le programme est conçu pour transformer le Sahel en exploitant son énorme potentiel solaire.

Rappelons que l’objectif du programme Desert to Power, que la Banque africaine de développement soutient depuis son lancement vise à tirer profit des ressources de l’Afrique en énergie solaire pour étendre l’accès à l’électricité.

L’initiative se concentre sur les pays du G5 Sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Le programme permettra d’atteindre l’objectif global de 10 000 MW de nouvelles capacités de production solaire. Grâce à ce programme, 250 millions de personnes auront accès à l’électricité d’ici à 2030.

Selon l’institution financière mondiale, l’enveloppe financera les études de préfaisabilité pour la construction de la ligne de transmission du Sahel, qui reliera les parcs solaires régionaux des cinq pays.

« Le financement de l’initiative Desert to Power permettra à l’ECREEE d’intensifier ses efforts en matière de mini-réseaux d’énergie propre et d’améliorer la disponibilité de personnel qualifié localement grâce à la certification des techniciens », a souligné le directeur exécutif par intérim du Centre de la CEDEAO pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (ECREEE), Bah F. M. Saho.

La subvention de la BAD provient de la 15ème enveloppe d’opérations régionales du Fonds africain de développement (FAD-15). Une partie du montant est destinée au système d’échange d’électricité ouest-africain.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire