50 jeunes et femmes Sénégalais formés à l’école de la transformation agro-alimentaire

0

A Saint-Louis, une région située sur la côte nord-ouest du Sénégal, une cinquantaine de jeunes et de femmes ont été capacités sur la transformation agro-alimentaire, dispensée par l’Institut de technologie alimentaire (ITA).

Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs (PDCEJ).

D’après l’expert en communication El Hadj Seydou Nourou Dia, ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD), a pour ambition de permettre aux jeunes et aux femmes de développer leurs compétences dans les secteurs porteurs dont l’agro-alimentaire et les hydrocarbures.

Poursuivant son speech, M. Dia précise que le PDCEJ, financé à hauteur de 13 milliards FCFA sur cinq ans par la BAD, intervient dans cinq régions : Saint-Louis, Kaolack, Dakar, Thiès et Ziguinchor.

Selon lui, « la particularité de cette formation en agro-alimentaire est qu’elle s’étend sur deux mois et concerne différents modules, contrairement à ce qui était habituellement fait avec des formatons d’une semaine ».

Au terme de cette formation, déclare-t-il, les bénéficiaires peuvent s’investir pour leur propre compte à défaut de trouver un employeur. Pour cela, ils peuvent être accompagnés par la Banque agricole, pour le volet financement et l’Agence de développement de la petite et moyenne entreprise (ADEPME) pour les entreprises.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire