Sénégal : La 2ème Réunion des parties prenantes du 9ème Forum mondial de l’eau organisée à Diamniadio

0

Le Sénégal compte relever le défi de l’organisation du programme final du 9ème Forum mondial de l’eau. C’est dans cette optique que notre pays s’est penché sur les travaux de la 2ème Réunion des parties prenantes de ce 9ème Forum mondial de l’eau, prévue du 21 au 26 mars 2022, jeudi 14 octobre 2021 à Diamniadio, au Centre de Conférence Abdou Diouf (CICAD). La finalité des travaux de la réunion des parties prenantes porte sur l’élaboration de la trame du programme du Forum.

Cette 2ème réunion préparatoire des parties prenantes a pour objectif de délibérer sur les travaux et propositions des groupes de travail et fournir des contributions significatives en vue de l’élaboration du programme final du Forum par le Comité de pilotage international du 9ème Forum mondial de l’eau.

La Réunion des parties prenantes, initiée par le République du Sénégal et le Conseil Mondial de l’Eau, favorisera les débats politiques sur les thèmes centraux et transversaux qui seront abordés lors du Forum mondial, permettant ainsi de coordonner le travail accompli ces derniers mois par les groupes de travail thématiques avec les quatre principaux segments politiques (ministériel, parlementaire, autorités locales et régionales et organisations de bassins).

« La réunion des Parties prenantes qui nous réunit aujourd’hui est une étape clé dans l’organisation du Forum que nous voulons une réussite à tous égards. Un Forum efficace au plan social, économique et politique », a déclaré Abdoulaye Sène, secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau.

Poursuivant son speech, M. Sène affirme que « cette réunion nous permet, en effet, de travailler ensemble pour la consolidation du contenu thématique et l’élaboration du programme de la semaine du Forum ». Selon lui, ce Forum donne une occasion de partager pendant deux jours l’état d’avancement du processus préparatoire qui doit  mener à la réussite d’un Forum axé sur le thème de « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement ». 

La « Réunion des parties prenantes » de deux jours a pour objectifs de délibérer sur les travaux et propositions des groupes de travail et fournir des contributions significatives en vue de l’élaboration du programme final du Forum par le Comité de pilotage international du 9ème Forum mondial de l’eau.

La pandémie a certes marqué l’agenda préparatoire du Forum, nous poussant à « trouver les meilleures manières de nous adapter à la situation. Ce qui nous a conduit à mettre en place une plateforme digitale, qui a réuni plus d’un millier d’acteurs de divers horizons au sein de 23 groupes consultatifs pour produire des propositions et des actions. Des actions qui sont toutes liées aux grands engagements internationaux, les Objectif de développement durable (ODD), l’accord de Paris sur le climat. Puisque le Forum est accueilli au Sénégal, en terre africaine. Aussi l’Agenda 2063 de l’Union Africaine », a dit le secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau.

D’après Abdoulaye Sene, le Conseil mondial de l’eau et le Sénégal se sont attelés à mobiliser largement les acteurs. « Nous avons ainsi signé une vingtaine de protocoles de partenariat avec d’acteurs internationaux. Une quinzaine au niveau national pour assurer l’ancrage du Forum », a-t-il fait savoir.

Il a indiqué que toutes les dispositions seront prises pour assurer à l’occasion du Forum un service de qualité (hébergement, transport, inscription, sécurité sanitaire, entre autres).

Pour leur part, les ambassadeurs du Japon, de la France et du Maroc ont lancé  un appel pour la mobilisation des partenaires afin d’assurer la réussite du 9ème Forum mondial de l’eau. Cet événement revêt une dimension stratégique, en ce sens qu’il mobilise plusieurs acteurs et niveaux du développement.

Organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l’Eau et un pays hôte depuis 1997, le Forum Mondial de l’Eau est le grand rendez-vous de la communauté de l’eau, rassemblant de nombreux acteurs (politiques, institutionnels, bailleurs, secteur privé, organisations humanitaires et acteurs de développement, agences intergouvernementales, acteurs de la recherche et de l’enseignement).

Babacar Mbengue, représentant de Mme le Maire de la Ville de Dakar, Soham El Wardini  a indiqué que la « Ville de Dakar ne ménagera aucun effort pour la réussite du 9ème Forum mondial Dakar2022 ».

De son côté, Patrick Lavarde, représentant du président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, a soutenu que le Forum mondial est une « occasion de réaffirmer les ambitions politiques pour améliorer l’accès à  l’eau et à l’assainissement ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire