1000 milliards $ de Bloomberg Philanthropies et l’ASI pour développer l’énergie solaire

0

Bloomberg Philanthropies et l’Alliance solaire internationale (ASI) se sont associées pour mobiliser 1 000 milliards $ d’investissements pour développer l’énergie solaire dans les pays membres de l’ASI. Le partenariat sera mis en œuvre avec le World Resources Institute (WRI).

Cette alliance a pour dessein de tripler la demande en électricité dans les pays les moins développés au cours des 30 prochaines années, selon le rapport « Scaling up Solar » de l’Alliance solaire internationale.

Le soutien de WRI permettra aux deux parties d’élaborer un programme d’action pour l’investissement solaire qui sera lancé lors de la COP26, ainsi qu’une feuille de route pour l’investissement solaire pour 2022.

« Ce partenariat accélérera une transition vers une énergie propre, favorisera l’accès à l’énergie et la sécurité énergétique et fournira un nouveau moteur économique aux pays membres de l’ASI. Il contribuera à réduire les émissions de carbone, tout en stimulant la croissance économique, en créant des emplois et en réduisant les coûts pour le public », a détaillé Michael R. Bloomberg, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’ambition et les solutions climatiques et fondateur de Bloomberg LP & Bloomberg Philanthropies.

Le partenariat veut ainsi stimuler l’investissement dans les pays membres de l’ASI par le biais du Solar Investment Action Agenda. Ce projet propose des opportunités à fort impact pour étendre rapidement les mécanismes financiers qui répondent aux besoins en matière de technologie solaire dans différents pays.

Par ailleurs, selon le rapport, en partant du principe que les décideurs politiques ne mettraient pas en œuvre de nouvelles initiatives majeures pour lutter contre le changement climatique, 1,6 TW de capacité solaire mondiale sera installé d’ici à 2030. Cela attirerait environ 1200 milliards $ de nouveaux investissements.

Rappelons que la capacité solaire mondiale actuelle est de 788 Gigawatts (GW). La capacité en stockage d’énergie par batteries, ajoutée d’ici à 2030, selon ce scénario, serait de 165 GWh, ce qui représenterait 151 milliards $ de nouveaux investissements.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire