Retrait de l’Ethiopie de l’Africa Growth and Opportunity Act : 200 000 familles affectées

0

Trois pays africains à savoir l’Éthiopie, le Mali et la Guinée se sont vu retirer du programme de préférences commerciales de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA). Mieux, à compter du 1er janvier 2022, l’accès au marché américain sans droits de douane pour les exportateurs de ces trois pays sera fermé.   

Selon le gouvernement éthiopien qui a préféré s’adresser aux populations via un communiqué publié sur twitter mercredi 3 novembre 2021, la décision des Etats-Unis de retirer l’Ethiopie de la liste des pays bénéficiant de l’AGOA aura des conséquences négatives sur 200 000 familles d’Ethiopie à faible revenu.

Tentant de justifier la décision américaine, l’ambassadrice Katherine Tai ajoutant a laissé entendre : « notre administration est profondément préoccupée par le changement anticonstitutionnel de gouvernement en Guinée et au Mali, et par les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnues perpétrées par le gouvernement éthiopien et d’autres parties au milieu du conflit qui s’étend dans le nord de l’Éthiopie ».  

Rappelons que le gouvernement fédéral d’Ethiopie mène depuis un an, une guerre sans merci contre les rebelles du TPLF. Un conflit qui pousse la communauté internationale à infliger des sanctions contre le pays situé sur la Corne de l’Afrique.

A cause de cette décision, un million de personnes exerçant dans la chaîne d’approvisionnement seront privées d’emploi. Pour Addis-Abeba, cette manœuvre pourrait envenimer la situation et saper les efforts consentis « pour répondre aux préoccupations relatives à l’aide humanitaire et aux droits de l’homme dans le cadre du conflit ».

De leur côté, les Etats unis « exhortent ces gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux critères statutaires afin que nous puissions reprendre nos précieux partenariats commerciaux ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire