Atténuation de l’empreinte carbone : Vodacom Congo plante 500 arbres dans 5 établissements scolaires

0

Vodacom Congo vole au secours de la planète. En effet, pour matérialiser sa responsabilité d’atténuer l’empreinte carbone des activités humaines et réduire l’impact des gaz à effet de serre produits par l’être humain, la compagnie socialement responsable s’est illustrée dans la plantation d’arbres.

Mieux, Vodacom Congo a planté 500 arbres, à raison de 100 arbres par établissement scolaire, dans les 5 écoles ci-après : l’Institut Boyokani et l’Institut Mère Josephine Wemboniama à Kikwit, le lycée Kivuvu à Bulungu, l’école d’Idiofa dans la province du Kwilu et l’école de Kenge dans le Kwango.

La cérémonie de lancement et de remise officielle du projet a eu lieu mercredi 15 décembre 2021, au Complexe Scolaire Mère Joséphine Wemboniama, devant un grand public réunissant les élèves, les enseignants, les partenaires dudit projet, ainsi que différentes personnalités politiques et administratives de la province.

Rappelons que Vodacom Congo est une entreprise verte engagée à replanter au cours de chaque année près de 5000 arbres dans toute la République Démocratique du Congo (RDC). Dans un avenir proche, le même projet sera réalisé dans le Kongo Central et les deux Kasaï.

« Cette initiative s’aligne aux priorités lancées par son Excellence Madame la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, ainsi qu’aux résolutions de la COP26 demandant aux entreprises de montrer leur détermination à agir pour la lutte contre le réchauffement climatique », a précisé Vodacom Congo dans un communiqué repris par Ecofin.

« De plus, Vodacom Congo fait partie des entreprises qui contribuent à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD), notamment l’Objectif 13 [qui milite pour l’implémentation des mesures pour lutter contre le changement climatique et ses répercussions], ainsi que l’Objectif 15 [qui consiste à la persévération et restauration des écosystèmes terrestres, la bonne utilisation des ressources naturelles de manière durable, la gestion durablement des forêts, la lutte contre la désertification et la déforestation, stopper et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’épuisement de la biodiversité], lit-on dans le texte de Vodacom.

Il sied de noter que depuis le début de cette campagne, en 2017, Vodacom Congo a déjà planté près de 45 000 arbres à Kinshasa, dans l’ex-Bandundu et dans l’ex-Katanga. Et, en reconnaissance de son engagement ainsi que de ses efforts liés au développement durable et à la conservation de la nature, le Gouvernement congolais a octroyé en novembre 2016 le ‘Diplôme vert’ à Vodacom Congo, a rappelé l’entreprise. Ensemble, avec Vodacom Congo, la protection de la planète devient une réalité, a conclu la société.

Moctar FICOU / VivAfrik     

Laisser un commentaire