Lutte contre le changement climatique en Côte d’Ivoire : Des experts s’activent sur le terrain

0

Des experts ont restitué, lors d’un atelier organisé mardi 21 décembre 2021 à l’Hôtel PalmClub, les résultats de leurs réflexions sur le changement climatique. Le directeur général du Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) Dr Edouard Fonh-Gbei a rappelé qu’il est question de livrer les résultats des travaux du groupe de travail sur le changement climatique (GTCCOR) qui avait pour mission de fédérer les différentes parties prenantes pour une réflexion scientifique sur l’appréhension d’outil de résilience et de lutte contre les changements climatiques en ciblant les besoins et en identifiant les meilleures orientations pour une planification des interventions.

Le directeur de recherche scientifique du CNTIG, Soumahoro Moctar a expliqué la problématique qui a suscité la mise en place de ce groupe de travail avant de présenter les stratégies et mécanismes opérationnels de résilience proposés face aux changements climatiques face à la dégradation de l’écosystème. Selon lui, les changements climatiques demeurent un défi majeur pour tous les pays, eu égard au caractère global et transnational des sources d’émission de gaz à effet de serre et de ses effets sur l’environnement physique, les populations et les activités humaines. Il a également rappelé que la Côte d’Ivoire s’est engagée à diminuer la production des gaz à effet de serre de 2% à l’horizon 2030. Et ce à travers des actions en faveur d’une transition énergétique réussie, une gestion efficiente des déchets, une conversion des ressources naturelles et une agriculture “zéro déforestation“. Soumahoro Moctar a aussi dit que pour plus d’efficacité, il est nécessaire de prendre en compte des actions aussi bien du secteur public que privé pour mener des actions et apporter des solutions durables à la lutte contre les changements climatiques.

Et à cet effet, le CNTIG, en collaboration avec plusieurs institutions a créé le (GTCCOR) Groupe de travail sur le changement climatique : Quels outils de résilience face à la dégradation de notre écosystème ? Il a indiqué entre autres que le répertoire des acteurs et des initiatives a été créé, des stratégies de résilience endogènes et exogènes ont été identifiées et développées, le potentiel de financement des initiatives de “marché carbone“ a été évalué et des projets pilotes contribuant à la résilience aux effets du changement climatique ont été proposés. Au nom du ministre de l’Environnement et du développement durable, Jean Luc Assi, Dr Aboua Gustave a salué le travail abattu par le Groupe de travail.

(news.abidjan.net)

Laisser un commentaire