Sénégal : Les travaux du port en eaux profondes de Ndayane officiellement lancés

0

Le chef de l’Etat Sénégalais a procédé, lundi 3 janvier 2022, à la pose de la première pierre du port multifonctionnel de Nadayane dans la région de Thiès à quelques dizaines minutes de voiture de Dakar. A cet effet, Macky Sall a rassuré devant les Thiessois et les Ndayanais que « le temps de l’action continue à Ndayane après l’inauguration du Ter le 27 décembre 2021. Tout est fin prêt pour démarrer le projet. Ce port est un port en eau profonde. L’objectif, c’est de décongestionner le port de Dakar, de donner une impulsion maritime à notre pays dans la sous-région pour devenir un hub maritime. »

Le président de la République qui s’exprimait en présence du Sultan Ahmed Bin Sulayem, président directeur général de Dubaï Port World a également soutenu que ce projet est détenu à hauteur de 40% par l’Etat du Sénégal et 60% par Dubaï Port World. Le port Atlantique qui sera érigé à 70 km au Sud de Dakar comptera 1 200 hectares et s’appuiera sur une zone économique spéciale de 300 hectares. Le port sera en compétition directe avec les ports régionaux en eaux profondes grâce à son tirant d’eau de 18m.

La 1ère phase est financée pour un coût de 448 milliards francs CFA. Elle sera réalisée par le Groupe Émirati Dubaï Port World. « Ce futur port en eau profonde comprendra un terminal à conteneurs sur 300 ha, un chenal maritime de 100 km, la construction d’un quai de 840 m et d’une profondeur de 18 m dimensionné pour accueillir des post-panamax et des navires de 336m de long », selon le président qui citait les caractéristiques du port.

Et dans la 2ème phase, Dp World va injecter près de 169 milliards. On verra la construction d’un deuxième quai de 410m et le dragage supplémentaire du chenal marin. Sa mise en service permettra de traiter des navires de 400m de long, souligne encore le chef de l’État.

A l’en croire, la phase  initiale du projet générera  3 000 emplois. Un centre de formation des métiers portuaires sera construit sur place pour cibler les jeunes des 3 communes environnantes. Le futur port devrait décongestionner le Port Auronome de Dakar aujourd’hui saturé et offrir au triangle Dakar-Diamniado-Mbour une voie de dégagement international qui s’ajoutera au port minéralier et vraquier voisin de Sindoux et à l’Aéroport International Blaise Diagne situés tous dans un rayon de 50 km. Rendez-vous dans quatre ans avec la livraison du port de Ndayane.   

Moctar FICOU / VivAfrik      

Laisser un commentaire