Sénégal : L’APDIK forme les jeunes et les femmes sur les enjeux  de lutte contre la déforestation à Kolda          

0

Bonne nouvelle pour les défenseurs de l’environnement notamment au Sénégal. Pour une justice climatique inclusive, l’Association pour le développement intégré de Kolda (APDIK) a organisé un atelier pour former les jeunes et les femmes sur les enjeux de la reforestation. Il s’agit pour cette association, de sensibiliser les organisations de base des femmes sur l’application de la loi contre la coupe abusive de bois. Selon l’APDIK, les jeunes et les femmes sont les plus vulnérables de cette déforestation. 

C’est pourquoi, pour mieux lutter ce fléau, l’APDIK compte faire un maillage du territoire en sensibilisant sur l’urgence de sauvegarder la forêt. Dans cette optique, l’APDIK envisage de faire un plaidoyer à la prochaine Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 27) prévue en Égypte pour une prise en charge de cette question.

« Nous organisons ce forum sur la justice climatique et environnementale pour les jeunes et les femmes. Aujourd’hui, nous sommes conscients que nous sommes menacés à cause d’un environnement qui continue d’être détérioré. C’est pourquoi, nous avons ciblé les jeunes et les femmes car ce sont les plus vulnérables de cette coupe de bois abusive », a dit Mamadou Ba, président de l’APDIK.

En outre, cette association, dans son plan d’action, compte lutter farouchement contre la coupe de bois en la Gambie. Il faut rappeler que la Casamance naturelle fait face à une coupe de bois abusive à la frontière Gambienne.

Moctar FICOU / VivAfrik