9ème Forum mondial de l’eau : « La pénurie mondiale de l’eau s’aggrave », se désole Denis Sassou Nguesso

0

Le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, prend part à Dakar, au Sénégal aux travaux du 9ème Forum mondial de l’eau ouvert lundi 21 et se poursuivra jusqu’au 26 mars 2022 au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio.

Célébré sous le thème : « Sécurité de l’eau pour la paix et le développement » a enregistré la présence de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernements et d’environ 30 000 autres participants parmi lesquels les décideurs économiques, des institutions multilatérales et les universitaires. La société civile et le secteur privé ont également pris part à ce plus grand événement international de l’eau.

Lors de son allocution, le chef de l’Etat du Congo Brazzaville a peiné à cacher son désarroi. « Au fil des années, nous faisons le même constat. La pénurie mondiale de l’eau s’aggrave. Pour plus de 2,5 milliards de personnes, l’accès à l’eau potable reste un combat quotidien. Et les experts prévoient que 65% de la population du continent africain sera affectée par le stress hydrique », a alerté le président de la République du Congo.

Conscient du fait que le bassin du Congo abrite d’immenses réserves hydrographiques qui convient de protéger, au profit de l’humanité, est né au sein de la Commission du Bassin du Congo, le souhait permettant de voir le monde actuel dans un climat de paix et de sécurité.

Selon lui, la République du Congo dispose d’importantes ressources hydrauliques estimées à 1 580 milliards de m3 d’eau d’écoulement annuel soit une disponibilité de 295 000 m3 d’eau par habitant.    

Suffisant pour M. Nguesso de croire que les assises de Diamniadio porteront sur la sécurité de l’eau et de l’assainissement, l’eau pour le développement rural, la coopération ainsi que les outils et moyens incluant les questions cruciales du financement, de la gouvernance, de la gestion des connaissances et des innovations en matière hydraulique.

Rappelons que ce forum est organisé tous les trois ans depuis 1997 par le Conseil mondial de l’eau, en partenariat avec un pays et une ville hôte.

Moctar FICOU / VivAfrik