Pénurie de carburant : Le blé transformé en biocarburant dans l’espace UE

0

La guerre en Ukraine a plongé l’humanité toute entière entre des stocks très bas et des tensions énergétiques très fortes. Ainsi, dans le contexte actuel marqué par cette crise qui fait grimper le prix du blé à des niveaux inédits, 10 000 tonnes de blé sont utilisées quotidiennement dans l’Union européenne (UE) pour la production du biocarburant servant de combustible pour les véhicules.

C’est ce qu’a révélé un rapport publié à la fin du mois de mars par la Fédération européenne pour le transport et l’environnement (T&E). Le document officiel met en exergue l’impact de l’industrie des biocarburants sur la sécurité alimentaire.

Les auteurs du rapport notent que le volume de 10 000 tonnes de blé entrants dans le transport chaque jour représente un manque à gagner énorme pour l’alimentation (équivalent de 15 millions de miches de pain de 750 grammes chacun qui auraient pu servir à la consommation humaine).

Même si cette pratique en vigueur sur le marché communautaire reste légale et contribue à la réduction de gaz à effet de serre dans la nature, elle est préoccupante dans le contexte actuel. Entent que première productrice et exportatrice de blé, l’UE a un rôle important à jouer dans la situation d’insécurité alimentaire actuel en changeant ses pratiques.

La suppression de l’usage du blé pour la production de biocarburant pourrait permettre de compenser 20% des exportations totales de l’Ukraine et d’améliorer la sécurité alimentaire des nations qui dépendent de l’Ukraine pour leur approvisionnement.

Moctar FICOU / VivAfrik