Gestion de l’eau : Gideon Behar plaide pour une agriculture basée sur le système goutte à goutte  

0

Le diplomate et envoyé spécial d’Israël pour le changement climatique et la durabilité milite pour une agriculture basée sur le système du goutte à goutte afin de mieux de gérer l’eau.

« A mon avis, il faut faire de plus en plus de l’agriculture basée sur le système du goutte à goutte », a dit Gideon Behar, ancien ambassadeur d’Israël au Sénégal qui prenait part au 9ème Forum mondial de l’eau organisé au Sénégal du 21 au 26 mars 2022 sur le thème « La sécurité de l’eau pour la paix et le développement » en présence des experts de l’Etat hébreux. Ils ont présenté, lors de cette événement, les succès de leur pays dans la gestion de l’eau.

Signalons qu’Israël est un des leaders de l’utilisation du système d’irrigation goutte à goutte dans le monde. « Aujourd’hui, comme la culture du riz a besoin de beaucoup d’eau, on peut faire du goutte à goutte. Il faut passer vers une irrigation par le système goutte à goutte », a préconisé l’envoyé spécial d’Israël pour le changement climatique et la durabilité.

Le diplomate israélien a aussi plaidé pour des efforts dans le traitement des eaux usées, la prévention de la perte de l’eau et l’accès à l’énergie pour pomper les eaux nécessaires à l’irrigation.

Face à sa situation géographique, Israël était obligé « de s’organiser de façon très efficace pour avoir une sécurité de l’eau », a laissé entendre Gideon Behar.

Poursuivant son allocution, l’ancien ambassadeur d’Israël au Sénégal a fait valoir que « le secteur de l’eau en Israël est très bien organisé et dirigé par des professionnels. En Israël, le système de l’eau est national. On peut pomper de l’eau dans le nord et le recevoir dans le sud. C’est un système dirigé, centralisé (….) », a-t-il expliqué concluant que 90% des eaux usées en Israël sont réutilisées dans l’agriculture.

Moctar FICOU / VivAfrik