Industrialisation du Gabon : Le pays mise sur la multiplication des Zones économiques spéciales

0

Les résultats satisfaisants obtenus dans la Zone économique de Nkok ont obligés les autorités du Gabon à envisager une nouvelle Zone économique spéciale (ZES).

Il s’agit de la zone d’investissements (ZIS) Mpassa-Lebombi, dans la province du Haut-Ogooué annoncée par le gouvernement lors du conseil des ministres du 14 avril 2022. Selon le gouvernement, elle « a pour vocation de recevoir tous types d’entreprises, dans l’optique de réaliser des activités industrielles, commerciales et des services dans les secteurs du bois et de l’agriculture ».

Mieux, les autorités gabonaises espèrent que d’autres zones connaîtront le même succès que la Zone économique spéciale de Nkok créée en 2011, et devenue aujourd’hui un carrefour de la création d’entreprises de transformation et la porte d’entrée privilégiée des investisseurs au Gabon.

La ZIS sera aménagée et étendue sur trois sites, « au village Mopia dans le département de la Mpassa ainsi que dans les communes de Moanda et de Mounana situées dans le département de Lebombi-Leyou».

La ZIS Mpassa-Lebombi sera la troisième zone économique spéciale créée au Gabon. Les deux premières (Nkok et Ikolo) sont déjà opérationnelles. D’autres zones seront également construites dans le pays selon le gouvernement.

Elle a une superficie de 1 390 hectares et divisée en trois zones, industrielle, commerciale, et résidentielle. Cette zone est issue d’un partenariat public-privé « entre l’État gabonais et l’entreprise singapourienne Olam International à travers la constitution d’une entreprise privée d’économie mixte de droit gabonais ».

Moctar FICOU / VivAfrik