Renergen mise sur son projet gazier Virginia pour réduire les émissions de Gaz à effet de serre en Afrique du Sud  

0

La production de l’électricité oblige l’Afrique du Sud à faire face à de nombreuses critiques relatives au poids des énergies fossiles plus spécifiquement le charbon. La Nation arc-en-ciel ambitionne d’arrêter l’utilisation de ce combustible grâce à la production de gaz.

A cet effet, le producteur sud-africain de Gaz naturel liquéfié (GNL) et d’hélium Renergen a annoncé le financement de la phase 2 de son projet gazier Virginia, est en cours, précisant que l’infrastructure devrait être achevée d’ici à 2025.

L’opérateur sud-africain Renergen, qui gère le projet gazier Virginia (Virginia gas project) à travers sa filiale Tetra4 a informé qu’une fois mis en service, la future infrastructure va permettre à l’Afrique du Sud de développer sa propre sécurité énergétique en réduisant sa dépendance au charbon, ce qui devrait jouer un rôle essentiel dans la transformation de l’économie du pays en une économie à faible émission de carbone.

Selon le Président-directeur général (PDG) de Renergen d’un point de vue chimique, le gaz a de nombreuses applications et peut servir de carburant de transition pour une économie fondée sur l’hydrogène.

A ce propos, Stefano Marani a laissé entendre qu’« en termes d’émissions, le GNL est une meilleure option que le diesel et le charbon et, bien qu’il ne produise pas d’émissions nulles, il les réduira sur la voie de la production d’électricité verte par l’hydrogène. Si nous voulons arriver à terme à une économie de l’hydrogène, nous aurons besoin de gaz au préalable et d’une infrastructure de GNL pour poser les bases ».

Renergen précise que la 1ère phase de développement du projet Virginia doit aboutir à la production de 50 t/j de GNL et la 2ème phase devrait fournir 600 t/j de GNL. Quant à l’hélium, la production prévue est d’environ 350 kg/j pour la 1ère phase et celle-ci devrait passer à 5 000 kg/j lors de la 2ème phase, a relayé Ecofin.

Qui rappelle que les champs gaziers de Renergen s’étendent sur 187 000 hectares et sont répartis sur l’ensemble des régions de Welkom, Virginia et Theunissen en Afrique du Sud.

La nation arc-en-ciel s’est dotée d’une stratégie qui vise à produire 42 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030.

Moctar FICOU / VivAfrik