68 pêcheurs sénégalais arrêtés pour pêche illicite en Guinée Bissau

0

Les chiffres font froid dans le dos. En effet, 68 pêcheurs sénégalais ont été arrêtés en Guinée-Bissau par les garde-côtes locaux, a annoncé Ameth Wade, secrétaire général du GIE And Bokk Xol de Joal, une association de professionnels de la pêche artisanale.

Les autorités bissau-guinéennes ont procédé à l’arrestation de 68 pêcheurs sénégalais et de 5 pirogues originaires de Joal, accusés de pêche illicite.

« Il y a de cela cinq jours, les garde-côtes Bissau Guinéens ont interpellé 5 de nos pirogues, il les ont arraisonné, il les ont amené en Guinée Bissau. Ils ont pêché avec les monofilaments. Pire, le matériel qui était dans les pirogues a été laissé en pleine mer. Un matériel qui coûte beaucoup de millions. Les embarcations sont à Katiaw en ce moment-ci. Sur le monofilament, il n’y a aucune convention internationale qui l’interdit », a déclaré Ahmad Wade.

Ce dernier poursuit : « On est en train de nous torturer, de nous racketter, de nous maltraiter. Ce qui n’est pas normal entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Ils (Ndlr : pêcheurs) ont des licences en bonne et due forme. On doit leur infliger une amende et les laisser partir », a-t-il dit.

Par ailleurs, « nous interpellons directement le président de la République pour qu’il sache que ses fils sont en territoire Bissau Guinéen en train de subir des tractations de la part des Guinéens ».

Moctar FICOU / VivAfrik