La Côte d’Ivoire : abrite les 13 et 14 juin l’Africa CEO Forum 2022 sous le signe de la souveraineté économique et agricole  

0

Abidjan, la ville du littoral Atlantique sud de la Côte d’Ivoire va accueillir, les 13 et 14 juin 2022, 1500 décideurs qui vont tenter de tracer les voies de la croissance africaine de demain, dans le cadre de l’Africa CEO Forum. Une édition placée sous le signe de la transition énergétique et de la transformation économique.

En effet, les plus grandes entreprises actives en Afrique y prendront part pour mener une réflexion sur les moyens et actions à mettre en œuvre afin d’arriver à la prospérité du continent africain. Entre discussions en panels et échanges en tables rondes, les représentants de différentes industries comme Monaco Resources Group, Meridiam, Visa ou encore ENI débattront aux côtés de représentants gouvernementaux et de banques de développement.

Cette année, précise financialafrik.com, les organisateurs ont décidé de retenir le thème suivant : « Souveraineté, croissance verte et transformation industrielle : les nouvelles routes de la prospérité africaine ». Depuis deux ans, plusieurs tendances ont rythmé le quotidien des économies africaines. Course aux vaccins, perturbation des chaînes logistiques, envolée des prix de l’énergie et des biens alimentaires… Les crises successives ont eu comme point positif d’accélérer la transformation des économies du continent tout en replaçant la question de la souveraineté économique au cœur des préoccupations des États. Par ce choix de thème, l’Africa CEO forum invite à adopter une réflexion sur la façon dont ces changements pourraient agir comme un déclic.

Un accent particulier sera mis sur la question de la souveraineté alimentaire et du développement de l’agriculture sur le continent, dont les potentialités sont considérables lors de cette rencontre de haut niveau.

Les chocs successifs de la Covid-19 et du conflit Russie-Ukraine ont eu l’avantage de replacer la question de la souveraineté alimentaire du continent au centre des préoccupations et des priorités.

« Un panel d’échanges sera dédié au secteur de l’agriculture et à la manière de créer des synergies entre les différents acteurs de la chaîne de valeur afin de répondre aux attentes vis-à-vis de ce secteur. Présent sur le panel, entre autre, Sébastien Favier, Co-CEO de R-Logistic, qui présentera la stratégie du groupe qui mise sur le développement de synergies avec Agri Resources Group afin de répondre aux différents enjeux de l’agriculture africaine. R-Logistic et Agri Resources Group sont respectivement les filiales spécialisées dans la logistique, et l’agricole et agroalimentaire de Monaco Resources Group. À ses côtés se trouveront également, Atsuko TODA, directrice du département des finances agricoles de la BAD, Rita Maria Zniber Présidente & CEO de Diana Holding, ou encore Brahima Yves Koné le directeur général du Conseil Café Cacao », lit-on dans les colonnes de financialafrik.com qui donne l’information.

Selon la même source, le continent africain abrite aujourd’hui près de 60 % des terres arables de la planète, chiffre qui illustre parfaitement le potentiel dont dispose le continent afin de répondre non seulement à ses propres besoins alimentaires, mais aussi à ceux du reste du monde. Selon les projections de la Banque mondiale, l’agriculture et l’agroalimentaire pourraient représenter un secteur d’une valeur de 1000 milliards de dollars d’ici 2030. 

Moctar FICOU / VivAfrik