L’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest nécessite une réponse adaptée au climat dans un contexte de crises

0

Alors que les crises se multiplient et le conflit dévastateur en Ukraine se prolonge, les impacts se font cruellement ressentir au Sahel et en Afrique de l’Ouest. Plus de 32 millions de personnes se trouvent déjà confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et les conséquences de la guerre menacent 9 millions de personnes supplémentaires dans la sous-région.

Face à ces crises, la Banque mondiale déploie des interventions à court et à long terme pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, réduire les risques et consolider les systèmes alimentaires.

Ces actions s’inscrivent dans le cadre d’une réponse globale à la crise actuelle de la sécurité alimentaire. Jusqu’à 30 milliards de dollars sont mobilisés afin de renforcer des initiatives, existantes et en créer de nouvelles dans différents secteurs clés : agriculture, nutrition, protection sociale ou encore eau et irrigation. Ces financements visent à stimuler la production d’aliments et d’engrais, améliorer les systèmes alimentaires, faciliter l’accroissement des échanges et soutenir les ménages et les producteurs vulnérables.

Lire l’intégralité de l’article sur https://www.rfi.fr/fr/contenus-sponsoris%C3%A9s/20220718-l-ins%C3%A9curit%C3%A9-alimentaire-en-afrique-de-l-ouest-n%C3%A9cessite-une-r%C3%A9ponse-adapt%C3%A9e-au-climat-dans-un-contexte-de-crises