Lancement officiel du projet régional d’accès à l’électricité hors réseau de la CEDEAO en Gambie et en Côte d’Ivoire

0

Deux ateliers de lancement officiel des activités du Projet régional d’accès à l’électricité hors réseau (ROGEAP) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont déroulés respectivement à Banjul, la capitale gambienne et à Abidjan en Côte d’Ivoire les 3 et 4 aout 2022.

L’objectif principal de ces ateliers était de présenter d’une part la nouvelle structuration du projet ROGEAP aux acteurs concernés et de les mobiliser d’autre part pour leur participation active à la réussite de cette initiative. De façon spécifique, les participants ont entre autres au cours des travaux, débattu de la situation des systèmes solaires autonomes ; du cadre institutionnel et réglementaire du secteur des systèmes solaires autonomes, des activités planifiées dans le cadre du projet ROGEAP, de l’implication des entreprises privées dans l’électrification des infrastructures et établissements publics et enfin de l’identification des besoins en assistance technique pour les acteurs clés.

En termes clairs, ces ateliers avaient pour objectifs de présenter la nouvelle structuration du ROGEAP aux acteurs concernés et de les sensibiliser à la mise en place du cadre politique propice au développement des technologies solaires et du marché des systèmes PV hors réseau respectivement en Gambie et en Côte d’Ivoire.

Dans le cas spécifique de la Gambie, les travaux de l’atelier de lancement du Projet ont été présidés par Alhagie Manjang, vice-secrétaire permanent au ministère du Pétrole et de l’Energie.

En Côte d’Ivoire, l’atelier a été présidé par Pacôme N’guessan N’Cho, directeur de l’électrification rurale, représentant le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie.

A retenir que l’Afrique subsaharienne compte 570 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité. Pour inverser cette tendance, plusieurs décideurs et investisseurs misent sur le solaire hors réseau qui est plus facile à déployer, en plus d’offrir une électricité propre et durable. D’où le sens de la tenue de ces ateliers de lancement du projet régional d’accès à l’électricité hors réseau de la CEDEAO.

« L’objectif visé par la CEDEAO et de ses partenaires à travers le ROGEAP est d’aider les États membres à mettre en place un cadre favorable pour développer le marché de l’énergie solaire hors réseau et de promouvoir l’accès à ce type d’énergie par une meilleure participation et financement du secteur privé », a précisé le conseiller principal du projet ROGEAP, Elhadji Sylla.

Signalons que le ROGEAP est un projet de 338,7 millions $ de la CEDEAO, soutenu par la Banque mondiale. Il a pour objectif de fournir aux pays bénéficiaires le soutien nécessaire pour un marché de l’électrification hors réseau durable afin de répondre aux besoins d’électrification des populations non desservies.

Tous les pays membres de la CEDEAO sont concernés, en plus de 4 autres, à savoir la Mauritanie, la Centrafrique, le Tchad et le Cameroun. Le projet a été déjà lancé cette année 2022 au Nigéria et au Togo.

Ces lancements interviennent sur un marché africain du hors réseau en pleine croissance. Le continent est d’ailleurs l’actuel leader mondial du déploiement de l’énergie solaire hors réseau. Cependant, ce dynamisme concerne surtout les pays de l’Est comme le Kenya.

Moctar FICOU / VivAfrik                                     

Laisser un commentaire