COP28 : L’Italie annonce une contribution de cinq millions d’euros au Fonds pour l’énergie durable en Afrique

0

L’Italie a pris un nouvel engagement de verser cinq millions d’euros au Fonds pour l’énergie durable en Afrique (fonds spécial SEFA), a annoncé la vice-ministre de l’Environnement et de la Sécurité énergétique lundi 4 décembre 2023 à Dubaï lors d’un événement organisé en marge de la 28ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP28), qui se tient à Dubaï, aux Émirats arabes unis j’usqu’au 12 décembre 2023.

Vannia Gava qui s’exprimait dans un communiqué relayé par le site internet de la BAD a précisé que « cette nouvelle contribution de cinq millions d’euros au Fonds pour l’énergie durable en Afrique vient renforcer l’attention que le gouvernement italien porte à l’Afrique, une région géographique d’importance prioritaire pour les politiques énergétiques et climatiques de notre pays ».

« Notre coopération de longue date avec la Banque africaine de développement, lancée en 2015 avec la contribution au premier cycle du SEFA et du Fonds pour les changements climatiques en Afrique (FCCA), est encore renforcée par cet engagement », a-t-elle indiqué dans le texte officiel, ajoutant que cet engagement souligne la volonté constante de l’Italie de favoriser le développement énergétique durable en Afrique.

L’événement coorganisé par la fondation Res4Africa et GSE (Gestore dei Servizi Energetici) est intitulé « Préparer la transition énergétique de l’Afrique grâce à des cadres politiques et législatifs propices », lit-on dans le communiqué. L’accent a été mis sur le besoin de faire appel aux investissements du secteur privé pour accélérer la transformation durable des secteurs de l’électricité en Afrique. Le rôle essentiel des programmes d’assistance technique dans la réalisation de ces objectifs a également été mis en évidence.

Pour le directeur du Département des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à la Banque africaine de développement, « la nouvelle contribution de l’Italie au SEFA est une déclaration puissante de son engagement en faveur de la transition énergétique juste de l’Afrique. Ce financement renforcera davantage les efforts du SEFA visant à fournir un accès à une énergie durable et fiable sur tout le continent, stimulant ainsi la croissance économique et améliorant la qualité de vie de millions de personnes ».

« Nous sommes profondément reconnaissants à l’Italie pour son partenariat continu et pour sa vision partagée dans le soutien à l’Afrique sur la voie de l’énergie durable », a ajouté Daniel Schroth.

La contribution de l’Italie s’aligne sur les objectifs plus larges de la COP28, en particulier celui de tripler le déploiement des énergies renouvelables.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire