Le capital de l’entreprise ouest-africaine de produits forestiers Miro enregistre un nouveau membre

0

L’institution américaine de financement du développement, DFC, a annoncé mardi 5 décembre 2023, son entrée dans le tour de table de la société forestière Miro ForestryDevelopments Limited.

Cette entrée va se matérialiser par un investissement en fonds propres de 24 millions $, au profit de cette entreprise de produits forestiers et de bois, opérant au Ghana et en Sierra Leone. L’accord entre Miro et la DFC a été signé en marge de la 28ème Conférence des parties sur le climat de l’ONU (COP28) qui se déroule du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï, aux Emirats arabes unis.

Annoncé en octobre 2023, l’investissement de 24 millions $ de l’institution américaine DFC au sein de l’entreprise de foresterie Miro a été signé début décembre 2023, en marge de la COP28 à Dubaï. Cet engagement vise à encourager la production durable de bois et autres produits forestiers par cette firme engagée en Afrique.

Selon l’Agence Ecofin qui donne l’information, l’investissement soutiendra l’expansion de l’activité de production de bois de Miro. Cette entreprise augmentera sa capacité de production par an ainsi que son personnel en vue de générer un retour sur investissement à la fois économique, social et environnemental, non seulement pour ses actionnaires mais également pour les pays où elle opère.

La même source ajoute qu’en soutenant Miro, la DFC a expliqué vouloir accompagner une entreprise de foresterie durable qui contribue à la préservation de l’environnement, tout en générant des opportunités économiques.

Cet investissement avait été annoncé début octobre 2023. Miro figurait parmi les 132 transactions que l’investisseur américain a prévu de réaliser au cours de l’exercice 2023. Plusieurs institutions de financement du développement d’Europe et d’Amérique du Nord se sont engagées aux cotés de Miro, ces dernières années, a précisé l’Agence Ecofin dans ses colonnes.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire