Vers l’installation d’une usine de mélange d’engrais en 2024 en Zambie

0

L’entreprise publique Nitrogen Chemicals of Zambia (NCZ) veut entamer la construction d’une usine de mélange d’engrais en 2024, a révélé Simon Mwape, directeur technique de la compagnie le 22 décembre 2023. Fondée en 1969, la compagnie est contrôlée par l’État à travers le conglomérat Industrial Development Corporation (IDC).

L’objectif de cette usine est de fournir aux fermiers zambiens des engrais à bas coût. La Zambie consomme 250 à 300 000 tonnes d’engrais par an. Son secteur agricole assure 10% des exportations et 10% du Produit intérieur brut (PIB).

D’un coût total de 6 millions $, ce nouveau projet est prévu pour démarrer durant le premier trimestre de 2024 en Zambie. Selon les informations relayées par le quotidien local Lusaka Times, l’usine occupera une superficie de 0,5 hectare. Une fois opérationnelle, elle devrait être en mesure de fournir 400 tonnes d’engrais par jour.

La Zambie affiche l’un des niveaux d’utilisation d’engrais les plus élevés d’Afrique subsaharienne. Alors que la demande de l’intrant ne cesse de croître dans le pays, les opérateurs du secteur investissent davantage pour augmenter leur production.

« L’augmentation de la population et des activités agricoles en Zambie a entraîné une forte demande d’engrais, d’où la nécessité d’augmenter la production et de répondre à la demande du marché actuel », a expliqué M. Mwape, estimant que cet investissement devrait permettre à la NCZ qui dispose déjà d’une usine de fabrication de 35 tonnes d’engrais simple par jour dans le district de Kafue, de renforcer sa capacité de production.

Rappelons que la Zambie consomme entre 300 000 et 400 000 tonnes d’engrais par an. Dans le pays, le volume d’engrais utilisé par hectare de terre cultivable s’élève à 63,9 kg presque trois fois plus que le niveau moyen en Afrique subsaharienne (22,6 kg), selon les données de la Banque mondiale datant de 2021.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire