Les inondations de Derna (Libye) auraient pu être évitées, concluent les experts

0

Les résultats de l’enquête judiciaire sur la catastrophe de Derna ont été rendues publiques en milieu de semaine de la semaine passée en Libye. Des inondations monstres avaient dévasté une grande partie de la ville du Nord-est libyen les 10 et 11 septembre 2023 faisant 4 540 morts, libyens et étrangers selon le dernier décompte officiel.

Selon le procureur général Al-Siddiq Al-Sour, les 25 experts sont unanimes. Les barrages qui ont cédé à Derna en septembre 2023 étaient fragiles. C’est la négligence qui a mené à la catastrophe, a-t-il résumé. Elle aurait pu être évitée si les recommandations faites depuis 2003 d’entretenir ces barrages et d’en construire un troisième, avaient été appliquées.

Rappelons qu’au lendemain de la catastrophe, le parquet libyen avait refusé une enquête internationale, estimant que la justice libyenne pouvait s’en charger. Seize personnalités avaient été mises en cause et quatorze avaient été incarcérées, dont le maire de Derna et les dirigeants de l’autorité de gestion des eaux et du département des barrages de Derna. Ils n’ont pas apporté la preuve qu’ils n’étaient pas responsables, a rappelé Al-Siddiq Al-Sour, concluant que tous les officiels en charge des barrages à travers le pays depuis 2003 étaient responsables de cette catastrophe à des degrés divers.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire