La Sénégalaise Aida Ndir Ngom nommée directrice du Département du développement du secteur privé de la BAD

0

La Banque africaine de développement (BAD) a nommé Aida Ndir Ngom au poste de directrice du Département du développement du secteur privé. Sa nomination prend effet à compter du 1er février 2024. Selon le site internet de la BAD qui donne l’information, Mme Ngom, de nationalité sénégalaise, est une banquière chevronnée dans le domaine du financement du développement, avec plus de 20 ans d’expérience en origination et développement du secteur privé, en banque d’investissement et en financement d’entreprises et de projets, notamment dans le domaine des infrastructures.

Son expérience comprend la collaboration avec des entités du secteur privé et des gouvernements, l’établissement de partenariats stratégiques avec des leaders de l’industrie et la collaboration avec d’autres institutions financières multilatérales et organismes de réglementation.

Mme Ngom était, avant sa nomination, cheffe de la Division solutions financières pour l’énergie au sein du Complexe électricité, énergie, climat et croissance verte, après avoir été chargée des investissements en chef au sein du Département du secteur privé de la Banque. Elle a joué un rôle clé dans la promotion du déploiement de produits et d’instruments financiers innovants pour la réalisation de projets d’infrastructure révolutionnaires et la promotion d’une transition énergétique juste pour l’Afrique. Mme Ngom est également membre du conseil consultatif de fonds d’investissement privés dans le domaine des énergies renouvelables et des infrastructures.

Rappelons que Aida Ndir Ngom a rejoint la Banque en 2007 en tant que chargée du risque de crédit principale au sein du Département du crédit. En 2013, elle a été nommée chargée des investissements en chef au sein de la Division partenariats public-privé et infrastructures du Département du secteur privé de la Banque. À ce poste, elle a joué un rôle clé dans le renforcement des processus et des procédures de la Banque et a également participé à divers organes de gouvernance, notamment le groupe de travail sur les institutions non souveraines du Comité de gestion des actifs et des passifs de la Banque. En tant que chargée des investissements en chef, elle a contribué à des transactions historiques et novatrices en fournissant des solutions financières ciblées à des projets et à des clients, notamment le plus grand prêt de syndication au secteur privé accordé par la Banque, avec 1 milliard de dollars mobilisés pour le client. Elle a également fait partie de plusieurs groupes de travail, dont celui qui a créé Africa 50 et apporté un soutien catalytique à des secteurs économiques clés sut à travers le continent.

Avant de rejoindre la Banque, Mme Ngom a travaillé comme professionnelle de l’investissement et responsable du crédit dans diverses banques commerciales internationales et régionales, notamment Citibank et Mauritius Commercial Bank, en Afrique de l’Est, du Sud et de l’Ouest, ainsi qu’en France, dans des fonctions d’origination et de crédit,lit-on dans le site internet.

Qui a précisé qu’elle est diplômée de l’université Heriot Watt d’Édimbourg, où elle a obtenu un Master en organisation des entreprises et est également titulaire d’un Master en sciences bancaires et financières.

« Je suis vraiment honorée et touchée de la confiance qui m’est accordée et suis reconnaissante au président Adesina pour cette nomination. Je m’engage totalement à travailler et à collaborer avec l’équipe de direction de la Banque, mes collègues, ainsi qu’avec nos clients et partenaires du secteur privé, afin d’attirer des capitaux du secteur privé dans des secteurs économiques clés et de mener des initiatives stratégiques essentielles, en soutenant la vision du président », a déclaré Mme Ngom qui évoquant sa nomination.

De son côté, le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré : « je suis heureux de nommer Mme Aida Ngom, une banquière respectée et expérimentée dans le domaine du financement du développement, au poste de directrice du Département du développement du secteur privé. Aida apporte à ce poste une vaste expérience de la gestion et une expertise dans les domaines du financement du développement, du développement du secteur privé et du renforcement des capacités. Elle aidera la Banque à attirer les capitaux privés dont elle a tant besoin dans des secteurs clés et à positionner l’institution comme un partenaire de choix pour les opérateurs du secteur privé, tout en tirant parti de la connaissance approfondie du contexte africain que possède la Banque ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire