Une ligne de garantie de 1,3 milliard de FCFA de Proparco à Advans Cameroun pour booster le financement agricole

0

Le 26 janvier 2024, Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au financement du secteur privé, a accordé à Advans Cameroun, une institution de microfinance spécialisée dans le financement des Très petites entreprises (TPE), une garantie de portefeuille d’un montant de 2 millions d’euros, soit 1,3 milliard de FCFA.

Cette garantie « vise notamment à accompagner Advans Cameroun dans le développement de son activité de crédit dans les zones rurales du pays, et tout particulièrement auprès du secteur agricole, via l’appui aux petits exploitants agricoles », a informé Proparco.

« Advans Cameroun se réjouit du renouvellement de ce partenariat stratégique avec Proparco qui, à travers le mécanisme des garanties de portefeuille, accompagne notre filiale depuis plus de 10 ans dans ses actions en faveur du développement de l’inclusion financière au Cameroun. Plus de 70% de nos clients affirment avoir vu un changement positif dans leur vie et leur quotidien grâce aux financements d’Advans Cameroun, l’impact est donc réel et mesurable. Nous sommes plus que jamais déterminés à jouer un rôle clé dans le développement économique local, en intensifiant l’appui financier orienté vers les petites entreprises et exploitations agricoles sur le territoire, et en nous positionnant comme leur partenaire de choix », a déclaré à investiraucameroun.com, Mamie Kalonda, directrice générale d’Advans Cameroun.  

Établissement de microfinance en activité depuis 2007, Advans Cameroun s’est donné pour mission de fournir des services financiers adaptés aux besoins des artisans, des commerçants, des entrepreneurs et à leurs familles, ainsi qu’aux Petites et moyennes entreprises du pays (PME) du pays. La garantie accordée par Proparco permettra à cette institution financière d’augmenter ses prêts aux TPE du secteur agricole, qui, selon les officiels, sont parmi les parents pauvres du financement bancaire au Cameroun, a conclu investiraucameroun.com.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire