Sénégal-Énergies, Pétrole et Mines : Birame Soulèye Diop hérite de la patate chaude

0

Nommé ministre des Énergies, du Pétrole et des Mines, dans le premier Gouvernement du Président Bassirou Diomaye, dirigé par Ousmane Sonko, Birame Soulèye Diop hérite d’un secteur à multiples enjeux, avec des attentes très élevées. L’Inspecteur des Impôts et des Domaines était jusqu’ici député à l’Assemblée nationale et président du Groupe Parlementaire Yewwi Askan Wi. Il fait partie des 25 ministres qui composent le gouvernement de Ousmane Sonko.

Issue de la famille Ndiéguène de Thiès et ancien membre du Mouvement des Étudiants Libéraux à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Birame Soulèye Diop incarne la prudence et le respect des lois au sein du parti PASTEF (Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité).

Bien que faisant preuve de pondération au sein du groupe, son parcours révèle une implication précoce dans les sphères estudiantines et politiques, notamment en tant qu’ancien responsable du Mouvement des Élèves et Étudiants Libéraux à Saint-Louis. Il a également voyagé aux côtés du Président Abdoulaye Wade en tant que représentant des étudiants. Sa loyauté envers ses idéaux et ses camarades, particulièrement Ousmane Sonko, est souvent soulignée.

Son expérience s’est consolidée à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et au sein du syndicat des impôts et des domaines, où il a acquis une bonne réputation notamment pour son respect des textes et des lois.

Contrairement à certains de ses collègues plus radicaux, Birame incarne la mesure et l’équilibre, ce qui lui vaut le respect de nombreux membres du parti. Sa vision sage et son respect rigoureux des procédures légales en font un administrateur modèle, toujours soucieux du respect de la République et de ses lois.

Cependant, cette sagesse ne l’a pas protégé des représailles de l’ancien régime. Il fait partie des membres de PASTEF, qui ont payé le plus lourd tribu dans le bras de fer avec le régime de Macky Sall. Il a été placé en garde à vue et confronté à la détention préventive de sa femme, Patricia Gandoul.

Malgré ces épreuves, il reste fermement attaché à ses convictions politiques, exprimant son opposition avec dignité et fermeté, sans jamais sombrer dans l’invective, préférant convaincre par la force de ses arguments et la courtoisie.

Originaire de Keur Mame El Hadj à Thiès, Birame Soulèye Diop est profondément enraciné dans la tradition religieuse des Ndiéguène, bénéficiant ainsi du soutien de sa famille dans son engagement politique. Son parcours académique, du lycée Malick Sy à Saint-Louis jusqu’à l’Université Gaston Berger, où il a croisé la route d’Ousmane Sonko, témoigne de son sérieux et de sa détermination. En tant que ministre et administrateur du parti, il occupe une place stratégique grâce à son talent et à son intégrité. Sa carrière dans l’Administration fiscale ainsi que son rôle d’enseignant dans divers établissements d’enseignement supérieur, reflètent sa compétence et son engagement envers le bien public.

Birame Soulèye Diop hérite d’un super ministère avec des enjeux énormes : ministère des Énergies, du Pétrole et des Mines. Dans le contexte actuel du Sénégal et les attentes légitimes des différents acteurs du secteur extractif, sa mission s’annonce périlleuse.

Birame Souleye Diop est député et maire de la commune Zone Nord de Thiés (70 kilomètres de Dakar). II devra démissionner de ses deux fonctions comme l’a suggéré le Premier Ministre, Ousmane Sonko, qui donne un délais d’un mois á tous les ministres qui occupent d’autres fonctions.

 Moctar FICOU / VivAfrik                            

Laisser un commentaire