Sénégal : Appel à doter le quartier Pikine (Saint-Louis) d’un système de collecte des eaux usées

0

Le président de l’Association cadre de vie de Pikine, a appelé les nouvelles autorités étatiques à doter ce quartier, le plus peuplé de la commune de Saint-Louis avec plus de 10.000 habitants, d’un système de collecte des eaux usées fonctionnel.

« Pikine n’a pas un système de collecte d’eaux usées. Les travaux de réalisation du premier réseau de collecte des eaux usées du quartier, initiés dans le cadre du programme dit des dix villes sont à l’arrêt, depuis cinq ans », a dit Baye Khaly Sall.

« J’invite les nouvelles autorités à poursuivre ce programme pour doter Pikine d’un réseau de collecte des eaux usées », a-t-il lancé, précisant que le quartier ne dispose que d’un réseau de drainage des eaux pluviales.

« J’appelle le Premier ministre Ousmane Sonko, attendu à Saint-Louis pour officiellement lancer, la deuxième journée nationale de nettoiement, à redémarrer le programme d’assainissement des dix villes, pour soulager les populations de Pikine », a insisté M. Sall.

Rappelé que l’Association cadre de vie de Pikine a été créée en 1998 par des jeunes engagés de ce quartier. Le maire de la commune de Saint-Louis, Mansour Faye, a indiqué que Pikine, est un des quartiers de la commune, où « l’assainissement est une priorité ».

« Ce quartier avait bénéficié du programme d’assainissement des dix villes, qui est malheureusement à l’arrêt. Si ce programme est mené jusqu’à terme, Pikine n’aura plus de problème d’assainissement », a assuré l’édile de Saint-Louis. 

Financé à hauteur de 16 milliards de francs CFA, le programme d’assainissement des dix villes cible : Louga, Saint-Louis, Matam, Tivaouane, Kaolack, Tambacounda, Touba, Rufisque, Pikine et Dakar.

À Saint-Louis, l’une des dix villes bénéficiaires, l’objectif consistera à régler les problèmes d’assainissement de certains quartiers, comme Pikine.

Le Premier ministre Ousmane Sonko préside samedi, à Pikine (Saint-Louis), le lancement officiel de la deuxième journée nationale de nettoiement, initiée par le président de la République, Bassirou Diomaye Faye.

Cette deuxième journée, comme la première édition lancée le 1er juin 2024 par le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, à Thiaroye Gare, dans le département de Pikine, est centrée autour de la question des inondations.

Elle vise à faire en sorte que la population participe activement, avec les structures concernées de l’Etat, à la gestion et à la prévention des inondations.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire