OASYS perçoit l’environnement et le développement durable comme incontournables

0

OASYS est une société d’appui-conseils fondée en 2009. La société vient de faire son premier bilan d’étape de cinq ans, lequel bilan a démontrer non seulement tout le savoir faire capitalisé à travers de nombreuses interventions à l’international, mais aussi la prestigieuse clientèle ayant fait confiance à OASYS. Le cabinet compte à l’horizon 2020 se positionner dans le top 10 africain de son secteur, en se dotant d’une stratégie de développement consignée dans la vision OASYS 2020. Dans cette interview accordée à VivAfrik, M. Ousmane Amadou Sy son directeur exécutif décline toute l’ambition d’OASYS.

VivAfrik : OASYS est un cabinet d’appui-conseil dans divers domaines, comment ça marche en Afrique ? Autrement dit, qui finance, qui en bénéficie, et à travers quels canaux ?

Ousmane Amadou SY :

Le marché de l’appui technique a connu des mutations profondes sur le continent, du moins dans le secteur de la sante ou OASYS intervient. En effet, avec l’avènement de grands programmes bilatéraux ou multilatéraux de financement de la sante (PEPFAR du Gouvernement Américain, Banque Mondiale, Fonds mondial, etc.), les besoins d’appui-conseils se sont intensifiés et sont devenus complexes. Il y’a eu une sorte de boom en récipiendaires de subventions ou de financements et on note simultanément une multiplication des dispositifs d’appui technique bilatéraux ou multilatéraux qui font recours aux expertises des firmes locales comme OASYS. Dans le marché de l’appui-conseils, il y’a trois types d’intervenants : les donneurs d’ordre (bailleurs de fonds, financeurs, etc.), les bénéficiaires (généralement les acteurs au Sud qui sont des ONG, des Etats, des Collectivités locales, ou même des populations à la base, etc.) et entre ces deux parties, il y’a le prestataire/expert/consultant qui délivre le service et c’est la ou se positionnent des sociétés d’appui-conseils comme OASYS.

VA : OASYS vient de faire un bilan d’étape de ses cinq ans ? Comment en si peu de temps, avez-vous consolidé un réseau aussi dense à l’échelle internationale avec une clientèle si prestigieuse comme : l’USAID, le GIZ, l’IBTCI, etc. ?

OAS :

La clientèle prestigieuse à laquelle vous faites référence a reconnu un label de qualité, de professionnalisme et de sérieux dans les prestations de nos consultants/experts. OASYS travaille en Afrique avec les meilleurs profils et des experts confirmés dans leur domaine de compétence. Ils délivrent des prestations de haut niveau qui produisent des résultats concrets et ont un impact visible sur la mise en œuvre des programmes de developpement economique et social. Et les clients apprécient la qualité et l’innovation que nous apportons dans la provision de nos services d’appui conseils. Ce n’est pas un hasard si les donneurs d’ordre font recours aux services d’OASYS pour des prestations d’appui-conseils jusqu’aux lointains pays comme le Pakistan, la Somalie, Madagascar, Afrique du Sud, etc.

VA : La stratégie de développement d’OASYS repose sur sa vision 2020. Parlez nous des grands axes de cette vision ?

OAS :

L’ambition de la societe est de figurer parmi le top 10  des firmes d’appui-conseils en Afrique à l’horizon 2020. Pour y arriver, nous avons décliné en 2013 une vision d’OASYS articulée autour de trois axes majeurs : marche/offre de service, compétence/expertise interne, developpement organisationnel/expansion. La societe veut maitriser et influencer le marché et l’offre de services d’appui-conseils ; elle veut aussi mobiliser et fidéliser les meilleures compétences africaines dans les créneaux porteurs de l’appui-conseils et enfin réussir une mutation organisationnelle qui permet de renforcer notre présence à l’échelle continentale. Bien vrai qu’OASYS a effectué des missions dans plus de 26 pays d’Afrique, nous comptons avoir une place beaucoup plus marquée dans certains pôles émergents du continent : Afrique du Nord/Moyen Orient, Afrique de l’Est/Océan Indien, Afrique Centrale et Australe, etc.

VA : Vous accordez beaucoup d’importance à l’axe Environnement et Développement Durable. Pourquoi ?

OAS :

A OASYS, nous avons toujours perçu l’environnement et le developpement durable comme des thèmes incontournables du 21eme siècle au même titre que les TIC par exemple. Dans tous nos documents fondateurs, le respect, la sauvegarde et la protection de l’environnement et du cadre de vie figurent en bonne place. Et au delà de l’environnement, le concept de developpement durable est un concept englobant qui décline l’approche du developpement comme un TOUT. Quand OASYS appuie un programme de developpement economique et social (sante, éducation, eau/assainissement, etc.) et que nous intégrons des outils et approches de planification participative, de gestion inclusive et de pérennisation, nous faisons du developpement durable sans le nommer. L’importance que nous accordons dans nos prestations de services à l’appropriation et à la pérennisation des appuis des partenaires au developpement par les populations bénéficiaires est déjà en soi une prise en compte de l’aspect developpement durable. Aujourd’hui, nous voulons même pousser encore plus loin notre sensibilité par rapport aux questions de developpement durable en élaborant des modules et des outils sur la transition et la pérennité dans les processus et mécanismes d’aide au developpement. Car en fait, le developpement durable n’est effectif que si les populations bénéficiaires arrivent par elles-mêmes à concevoir, mettre en oeuvre et suivre les programmes et projets de prise en charge de leurs besoins vitaux (sante, éducation, cadre de vie, nutrition, etc.). Cela dit, il faut les appuyer pour faire ce saut qualitatif et changer le paradigme de dépendance sur l’aide étrangère et le rôle du pouvoir central dans les initiatives de developpement au sein de nos communautes. Et croyez-moi, les approches, les outils et les techniques existent pour le faire.

VA : Au Sénégal, le référentiel en termes d’économie du développement repose en ce moment sur le plan Sénégal Emergent (PSE). En quoi, et comment la vision OASYS 2020 peut elle appuyer le PSE ?

OAS :

Le PSE comporte trois axes stratégiques : en tant que societe privée d’appui-conseils, OASYS peut offrir des prestations de services qui peuvent être transversales à tous les axes du PSE. Prenons l’Axe 1- transformation structurelle de l’économie et croissance, OASYS entend s’investir activement dans les hub multi-services et évènementiels qui y sont prévus. De même, l’axe 2 sur le capital humain intègre aussi la valorisation de l’expertise et de la compétence made in Senegal, en plus des programmes de sante, de protection sociale et de formation qui y sont prévus. Et OASYS a fait ses preuves dans l’exportation dans le monde de services/prestations intellectuels africains et sénégalais en particulier. Il est bien possible de coupler l’émergence economique du pays avec son positionnement comme un laboratoire d’appui-conseils d’excellence dans la sous-région, y compris d’ailleurs sur certains thèmes développés dans l’axe 3 du PSE tels que la gouvernance démocratique, les politiques et approches en genre et équité, etc. Mais, cela nécessite un bon « packaging » de ce que l’on peut appeler les compétences soft du Senegal pour en faire un service attractif.

En définitive, si on retient que le PSE est un projet/programme de societe du Senegal à l’horizon 2035, OASYS dispose de compétences pour intervenir à toutes les étapes du cycle de projet PSE : planification initiale, revue/re-planification périodique, mise en œuvre, suivi-evaluation, etc. Nos consultants/experts fournissent des services comparables sur les projets depuis plus de cinq à travers le monde.

Propos recueillis par Mahamadou BALDE / VivAfrik

>>Pour en savoir plus, VivAfrik vous propose les encadrés suivants :

> Encadré 1 : Qu’est ce que l’appui-conseil ?

L’appui-conseil est une fonction de prestation de services dont font recours les acteurs du secteur public, du secteur prive et du secteur non-gouvernemental dans leurs programmes de développement économique et social.

> Encadré 2 : L’essentiel de la société OASYS

Fondée en 2009, OASYS est une société d’appui-conseils qui mobilise l’expertise sénégalaise et africaine pour la mettre à la disposition des acteurs du développement economique et social du continent. La societe opère à travers un secrétariat restreint et un réseau dense d’experts/consultants intervenant sur les principaux domaines d’appui-conseils pour le développement.

cabinet oasys

Au cours des cinq (5) dernières années, la société OASYS a obtenu d’importantes réalisations :

  • Plus de 70 missions d’appui – conseils à travers le monde ;
  • 30 pays ont reçu des missions d’appui-conseils (dont 26 pays d’Afrique) ;
  • Plus 2,350 jours ont été facturés aux clients ;
  • 40 experts/consultants mobilisés dans 6 domaines techniques de prestations ;
  • Plus de $2,9 millions de chiffre d’affaires réalisés.

> Encadré 3 : Qui est Ousmane Amadou SY ?

ousmane amadou sy oasysAprès son cursus scolaire et universitaire dans les écoles et universités sénégalaises, le jeune Ousmane Amadou Sy se lance dans l’entreprenariat en créant avec d’autres jeunes cadres un premier bureau d’études dénommé AFOC (African Financial & Organisationnel Consultants) en 2005. Auparavant, ce pur produit de l’école sénégalaise au parcours scolaire et universitaire brillant fut embauché par une ONG de la place après son DESCAE (Diplôme d’Etudes Supérieures en Commerce et Administration des Entreprises –Option Finances et Comptabilité) obtenu au niveau l’ex- ENSUT (Ecole Nationale Supérieure et Universitaire de Technologie) de l’Université de Dakar. Apres 7 ans de travail de terrain sur le renforcement de capacités des OCB et des ONG au Senegal et dans la sous-région,  Mr Sy est recruté par l’ONG Alliance Internationale VIH/SIDA et part travailler en Angleterre pendant quatre ans. Cette expérience londonienne achevée, le rêve et l’ambition de mettre l’expertise et le capital technique acquis se concrétisent. L’envie du retour au Sénégal murit en 2009, date à laquelle il rentre au pays pour mettre à la disposition du Senegal et de l’Afrique les connaissances acquises dans les programmes de développement, particulièrement dans le secteur de la sante. « En l’espace de 5 années, nous avons démontré qu’une firme reposant sur des compétences, des connaissances et de l’expertise endogènes venant du Sénégal et d’Afrique au sens large est capable d’entrer en compétition avec des cabinets internationaux de bonne réputation. OASYS se positionne aujourd’hui pour affirmer que la compétence africaine est de haute qualité et qu’elle adhère à l’innovation », se réjouit le fondateur d’OASYS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here