RSE : Cinq (5) bonnes résolutions pour devenir plus responsable en 2018

0

68% des entreprises sénégalaises sont engagées sur des problématiques environnementales, sociales et/ou sociétales, et communiquent sur leur démarche. Ce chiffre, issu de notre récente enquête sur les bonnes pratiques de Responsabilité Sociétale (RSE) au Sénégal (à télécharger gratuitement ici), ne vous a sûrement pas échappé en 2017. Et il vous a aussi fait réfléchir : vos concurrents et partenaires ont compris l’importance de mener leurs activités de manière plus responsable ; et la RSE constitue déjà un avantage concurrentiel pour attirer les marchés et les talents. Pas de panique, il est encore temps de vous approprier le sujet, en mettant en place les actions adéquates durant l’année à venir. Alors, et si vous décidiez de devenir plus responsable en 2018 ? Voici cinq bonnes résolutions à prendre pour y parvenir.

Directrice du cabinet We Care – Aïchatou Ndiaye Diallo est experte en Développement Durable et Responsabilité Sociétale

1 – Arrêter de procrastiner son engagement RSE

Les objectifs pour l’année à venir sont nombreux ; que ce soit augmenter votre chiffre d’affaires ou améliorer votre service client, l’agenda 2018 de votre entreprise est déjà bien rempli. Pourtant, il est important de prendre le temps pour la RSE. Ne remettez pas à plus tard ce que vous pouvez amorcer dès maintenant, surtout que mettre en place et s’approprier une démarche RSE ne se fait pas en un jour. Définissez dès à présent vos objectifs en matière de RSE, et élaborez un plan d’actions et un calendrier qui prend en compte vos contraintes non seulement en termes de temps, mais aussi en termes de ressources financières et humaines. Vous aurez ainsi toutes les clés en main pour ancrer la RSE au cœur de votre stratégie d’entreprise.

2 – Favoriser un cadre de travail stimulant

Être une entreprise responsable, c’est aussi assurer le bien-être au travail de ses employés. Cela favorise la productivité des collaborateurs, et la performance de l’entreprise. Pour y parvenir, misez sur le cadre de travail. L’idée est de donner à vos collaborateurs l’envie de venir chaque jour au travail, et de s’investir dans leur entreprise. Pensez à l’ergonomie de vos postes de travail avec du mobilier confortable et adapté. Le télétravail permet aussi de favoriser l’équilibre vie professionnelle-vie privée de salariés qui ne nous en seront que plus reconnaissants. Une autre piste à explorer : les moments de détente autour d’un snack sain, de poses causerie ou toute autre activité qui renforcera la cohésion du groupe.

3 – Engager le dialogue avec ses parties prenantes

La clé du succès d’une démarche RSE, c’est de faire de vos parties prenantes ses principaux acteurs. Alors en 2018, sollicitez-les ! Si vous vous lancer en RSE, c’est le moment de consulter vos parties prenantes internes (salariés, etc.) et externes (clients, communautés locales, etc.) afin d’identifier les impacts significatifs de vos activités et de choisir vos axes de travail prioritaires. Pour les plus avancés, faîtes le bilan en 2018 en consultant vos parties prenantes. Cela vous permettra d’avoir un retour d’expérience par rapport aux actions que vous avez déjà mises en place ; et d’évaluer la pertinence de votre démarche RSE. Dans la pratique, plusieurs options s’offrent à vous : envoyer des questionnaires, organiser un sondage en ligne, inviter vos parties prenantes à un panel de discussion, etc.

4 – Prendre soin de son environnement

Si vous n’avez pas encore mis en place d’actions pour réduire votre empreinte environnementale, il est grand temps de s’y atteler en 2018 ! Avec la prise de conscience générale sur les problématiques environnementales, vos donneurs d’ordre (clients, investisseurs, etc.) vous ont surement déjà sollicité à ce sujet. En fonction de votre secteur d’activités, plusieurs pistes de travail sont possibles. Réduire la consommation énergétique au bureau est un bon début : ampoules basse consommation, réglage intelligent de la climatisation ou encore système d’extinction automatique de l’éclairage vous aideront à faire la chasse au gaspillage énergétique. De même, rationaliser les impressions et organiser le recyclage de vos DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) contribueront à une meilleure gestion de vos déchets. Les possibilités sont nombreuses, à vous de trouver celles qui vous correspondent !

5 – Soigner sa communication

Une communication en toute transparence est essentielle à une démarche RSE réussie. Il est important de communiquer sur vos engagements sociaux, environnementaux et sociétaux ; et de mettre en valeur le travail mené. En 2018, rendez-compte à vos parties prenantes en publiant un rapport RSE, soyez fiables dans votre communication en mettant en place des indicateurs de performance extra-financiers, et gagnez en crédibilité en appliquant des standards internationaux comme le GRI (Global Reporting Initiative) ou le Pacte Mondial des Nations Unies. Pourquoi pas se positionner en leader en faisant certifier les informations communiquées par un tiers indépendant ?

Aichatou Ndiaye Diallo (Consultant en RSE – Directrice du cabinet We Care)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here