AFC annonce la mobilisation de 577 millions d’euros au profit de la SIR

0

Un ouf de soulagement pour les autorités de la Société ivoirienne de raffinage (SIR). En effet, l’Institution financière de développement des infrastructures en Afrique, l’Africa Finance Corporation (AFC), a annoncé un accord de financement de 577 millions d’euros avec la Société ivoirienne de raffinage (SIR).

Selon le communiqué de presse, l’AFC a participé à hauteur de 192 millions d’euros à ce financement de crédit, considérée comme la raffinerie la plus importante et la plus moderne de la sous-région d’Afrique de l’Ouest. Les sommes engagées devraient permettre à la société de rembourser des obligations historiques relatives à la fourniture de pétrole brut, pour obtenir un emprunt sur le long terme et réduire le taux d’intérêt de l’encours de sa dette.

La facilité comprend une tranche en euros, d’une maturité de 09 ans, et une tranche en FCFA ouest-africain d’une maturité de 07 ans. Au sein des prêteurs, l’on retrouve AFC, Deutsche Bank, ICBC Standard Bank, United Bank for Africa, NSIA Bank et Bridge Bank.

La SIR, qui raffine l’essentiel des produits pétroliers consommés en Côte d’Ivoire, a accumulé une dette de plusieurs centaines de milliards de F CFA depuis une dizaine d’années mais le gouvernement ne veut pas la fermer. Sa capacité de raffinage est de 3,8 millions de tonnes par an. Le crédit de 577 millions d’euros mobilisé par l’AFC va permettre à la société de rembourser ses fournisseurs et de restructurer une partie de sa dette.

Le crédit de l’AFC servira aussi à financer la mise à niveau des installations ainsi que des processus de production. Des investissements qui vont également aider la SIR à se conformer aux normes actuelles d’émissions environnementales et à développer ses activités, contribuant ainsi à la création d’emplois.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here