L’autonomisation, l’inclusion et l’égalité passées en revue au 8ème Forum de la jeunesse

0

Les participants du 8ème Forum de la jeunesse du Conseil économique et social de l’Organisation des Nations unies (ECOSOC Youth Forum) tenu les 8 et 9 avril 2019 au siège des Nations unies à New York se sont largement prononcés sur les thèmes liés à l’autonomisation, l’inclusion et l’égalité. Lors de cette rencontre, les responsables des Nations Unies ont également plaidé pour une plus grande coopération entre les générations.

La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa a déclaré à ce sujet que le monde avait besoin d’une coopération inclusive intergénérationnelle et que la contribution de 1,8 milliard de jeunes dans le monde était essentielle au succès du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La jeunesse actuelle constitue la génération de jeunes la plus nombreuse, la plus instruite et la plus ouverte dans l’histoire du monde, a souligné Mme Espinosa.

Lors de cet évènement de deux jours, il a été question du rôle actif que la jeunesse peut jouer dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Le Forum a permis d’examiner comment les jeunes peuvent mieux communiquer sur l’Agenda en utilisant notamment les réseaux sociaux et les nouvelles technologies d’information et de communication.

« L’ECOSOC a été un forum où non seulement nous avons pu démontrer, entre jeunes et moins jeunes provenant des cinq continents, l’importance du vivre ensemble. De plus, nous avons réitéré l’importance qu’une mobilisation massive est primordiale afin d’avoir un impact considérable et ainsi créer un avenir plus sain et durable pour tous. Parce que c’est ensemble que nous pouvons assurer la paix, la prospérité, les opportunités et la dignité pour tous sur une planète en bonne santé », a pour sa part soutenu Sabrina Fauteux du Canada – Québec, jeune participante et Formatrice Libres Ensemble.

Le programme comprenait des sessions créatives (brainstorming) et des discussions avec des représentants des États et organisations internationales membres qui ont permis aux représentants de la jeunesse d’exprimer leur opinion, de partager des idées et de réfléchir ensemble sur des questions spécifiques en matière de jeunesse dans le contexte de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

La Présidente de l’Assemblée générale également évoqué les problèmes posés par le chômage de 64 millions de jeunes à travers le monde et la situation des jeunes dans les États touchés par un conflit, qui comptent un tiers des jeunes dans le monde.

Pour sa part, la Présidente de l’ECOSOC, Inga Rhonda King, a souligné que pour créer un monde plus durable, les jeunes ont besoin de compétences, de valeurs, d’emplois et de moyens de subsistance qui leur permettent de contribuer au développement durable.

« Il y a des signes encourageants de progrès sur plusieurs des Objectifs de développement durable (ODD). Cependant, dans l’ensemble, un certain nombre de données montrent que le monde n’est pas encore sur la voie de la réalisation de nombreux ODD d’ici 2030 », a-t-elle ajouté.

L’Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a déclaré de son côté que l’ONU continuait d’aider les États membres à relever les défis en matière de développement durable et à progresser vers une mondialisation juste qui fonctionne pour tous, y compris pour les jeunes.

Mme Wickramanayake a ajouté que les résultats du Forum de la jeunesse de cette année contribueront à orienter les discussions pour donner la priorité aux besoins et aux droits des jeunes avant les Sommets sur les Objectifs de développement durable (ODD) et l’action pour le climat qui se tiendront plus tard cette année.

« Le discours selon lequel il faut travailler pour les jeunes (l’avenir) est révolu. Comme jamais auparavant, les jeunes façonnent déjà le présent et c’est le moment de travailler avec eux pour le bien de tous », a de son côté laissé entendre Mahugnon Serge Djohy du Bénin, jeune participant et Responsable adjoint des partenariats et de la mobilisation des ressources pour la PIRJEF

Le Forum comprenait également des sessions plénières avec des représentants d’organisations de jeunesse, des orateurs de haut niveau et d’autres intervenants. Des séances régionales et en sous-groupes ont été organisées sur les Objectifs de développement durable (ODD) 4 (éducation de qualité), 8 (travail décent et croissance économique), 13 (lutte contre les changements climatiques), 16 (paix, justice et institutions efficaces), et 17 (partenariats pour la réalisation des objectifs).

Moctar FICOU / VivAfrik 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here