Journée mondiale de l’alimentation : la promotion des systèmes alimentaires durables, un défi à relever

0

« Agir pour l’avenir. Une alimentation saine pour un monde Faim Zéro » est le thème de la 39ème édition de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA). La JMA 2019 coïncide avec la célébration du 74ème anniversaire de la fondation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette cérémonie vise à instaurer des systèmes alimentaires durables à travers le monde.

Dans un communiqué transmis à la presse, la FAO souligne : « cette année, la JMA lance un appel à l’action à tous les secteurs afin que tous puissent bénéficier d’une nourriture saine et durable. En même temps, elle invite chacun d’entre nous à commencer à s’interroger sur ce que nous mangeons ».

La communauté internationale a assisté à une transformation profonde de l’alimentation et des habitudes alimentaires du fait de la mondialisation, de l’urbanisation et de la hausse des revenus, a constaté l’organisation onusienne.  

« A l’heure actuelle, si plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, plus de 672 millions d’adultes et 124 millions de filles et de garçons (de 5 à 19 ans) sont obèses.  Les dépenses mondiales de santé liées à l’obésité sont estimées 2 000 milliards de dollars chaque année. Plus de 40 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids. Plus de 150 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de retards de croissance et plus de 50 millions sont victimes d’émaciation », lit-on dans le communiqué.

Pour renverser la tendance, la FAO invite les gouvernements à améliorer la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments et à adopter les lignes directrices du Codex Alimentarius sur l’étiquetage nutritionnel obligatoire.

En outre, précise le texte, l’Organisation les exhorte à investir dans des effectifs de professionnels de la nutrition et à promouvoir la recherche, l’innovation et le transfert de technologies afin de trouver les moyens de répondre aux besoins d’une population croissante tout en préservant les ressources naturelles, la biodiversité et la santé des écosystèmes.

La JMA 2019 appelle aussi les gouvernements à concevoir des politiques et programmes axés sur la nutrition, en phase avec leurs recommandations alimentaires nationales. Et à accroître l’investissement dans des interventions efficaces pour la mise en place de systèmes alimentaires durables, de la production à la consommation. Elle lance également un appel à l’action aux divers publics concernés dont les décideurs, le secteur privé, le grand public, la société civile et les Agences des Nations Unies pour atteindre l’objectif Faim Zéro.

Au Sénégal par exemple, cette célébration devrait permettre de mettre davantage en lumière les politiques alimentaires nationales et les opportunités d’investissement dans des programmes de systèmes alimentaires durables pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition des populations vulnérables ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here