L’innovation en Afrique au cœur de la 4e édition d’Ifrane Forum

0

Le Sommet africain du commerce et de l’investissement, Ifrane Forum, se tiendra cette année du 4 au 6 décembre 2019. Le thème de cette quatrième édition est « Entreprendre et innover pour transformer l’Afrique ». Ifrane Forum a choisi de placer au cœur des débats la question de l’entrepreneuriat en Afrique et son rôle incontournable pour le développement économique et social du continent. Le Sommet s’articulera autour de trois journées thématiques, à savoir « L’Afrique, terreau de l’innovation », « Femmes en Afrique, la clé du développement économique et social » et « L’entrepreneuriat comme levier pour la transformation du continent ». Ifrane Forum accueillera pas moins de 200 participants et une cinquantaine d’intervenants en provenance de nombreux pays d’Afrique. Une vingtaine de start-ups africaines sont en cours de sélection pour prendre part à cette quatrième édition. Les inscriptions sont ouvertes sur www.ifraneforum.com, a indiqué lematin.ma.

2ème édition de Futur.e.s in Africa : Casablanca-Settat et l’Ile-de-France parient sur l’innovation

L’objectif visé ici est de faire de la région un espace d’innovation et d’émergence de start-up. C’est en partie la finalité de futur.e.s  in Africa qui a pris place pour la 2ème année consécutive dans les locaux du siège de la région de Casablanca-Settat les 28 et 29 octobre 2019 sous le thème « Territoires durables ». Organisé par Maroc Numeric Cluster et Cap Digital en partenariat avec la Région de Casablanca-Settat et la Région Ile-de-France, ce rendez-vous aspire à rapprocher les écosystèmes d’innovation francilien, marocain et africain pour promouvoir les partenariats technologiques et commerciaux et favoriser l’innovation croisée. Il s’agit pour les organisateurs d’accroître les liens économiques Afrique-France via le Maroc, de décrypter les enjeux de la transformation numérique, économique et sociétale au Maroc et en Afrique et de mettre la jeunesse au cœur de la transformation numérique. Né suite à la signature d’un mémorandum en 2016 entre la région de Casablanca-Settat et la Région Ile-de-France pour la promotion de la coopération économique entre les deux Régions, cet événement ambitionne de pousser la coopération entre les différentes parties au service des territoires. Cette année plus d’une quarantaine de start-up prennent part à cette manifestation. Elles ont été sélectionnées suite à un appel à projets qui a connu la participation de pas moins de 350 entreprises. Celles-ci avaient présenté des projets d’innovation digitale orientés vers les territoires. Parmi les projets exposés 19 sont de différents pays africains, 11 sont marocains et 10 projets français. Ils sont axés sur l’éducation, e-santé, la distribution d’eau, l’énergie propre, les infrastructures  et le transport et la mobilité, Agritech, la gestion des déchets ou encore Fintech et Adstech, informe de son côté le site d’information aujourdhui.ma.

A Dakar, les technologies numériques se déclinent au féminin

Un code-barres pour carnet de santé, une application permettant aux femmes victimes de violences de donner l’alerte, une plateforme recensant l’ensemble des textes juridiques sénégalais : à Dakar, un forum célèbre l’innovation technologique féminine. Pour la première édition africaine jeudi dans la capitale sénégalaise de la Journée de la femme digitale, une manifestation organisée à Paris depuis sept ans, plusieurs centaines de femmes qui entreprennent dans le secteur du numérique étaient conviées à partager projets et expériences. A 22 ans, Nafissatou Diouf est déjà à la tête de Senvitale, une start-up de 10 salariés, installée depuis deux mois à Dakar. Ce système de QR code, un type de code-barres, intégré à une carte, un bracelet, ou encore un pendentif, est scanné par les médecins pour accéder instantanément aux données des patients. L’idée est de « faciliter le travail des médecins et des urgentistes » qui peuvent ainsi « agir plus rapidement », explique la jeune Sénégalaise, personnellement touchée par le problème des diagnostics dans les colonnes voaafrique.com.

Moctar FICOU / VivAfrik           

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here