La 6ème édition de la Journée nationale de l’élevage célébrée à Kaël (Sénégal)

0

« Promotion des cultures fourragères et amélioration génétique du cheptel, créneaux porteurs pour l’emploi des jeunes et des femmes ». C’est autour de ce thème que le Sénégal a célébré la 6ème édition de la Journée nationale de l’élevage à Kaël, une commune située dans le département de Mbacké, région de Diourbel.                                  

La cérémonie qui a eu lieu jeudi 28 novembre 2019 a démarré aux environs de 9 heures. Elle considérée comme un « moment fort pour réfléchir sur les opportunités et contraintes du secteur et trouver les meilleures stratégies afin de doper la productivité, l’employabilité et la compétitivité de l’élevage ».

La célébration de la 6ème édition de la Journée nationale de l’élevage à Kaël a été l’occasion pour les acteurs de la chaîne de bien mobiliser leur force pour des activités génératrices de revenus.

Il est clair que dans le domaine de l’élevage, plusieurs difficultés sont enregistrées, notamment le vol de bétail, la santé du cheptel entre autres. Des innovations ont été apportées depuis 2012 par le président Macky Sall et essentiellement dans le renforcement des capacités de surveillance des maladies animales, la construction d’infrastructures et la mise en place d’équipements d’appui à la production animale et la mise en marche des produits animaux. Il faudra ajouter le renforcement de la résilience des éleveurs et la préservation de la santé animale. Ce dernier aspect important à la survie de l’élevage, contribuera à améliorer la couverture vaccinale, à travers une centaines de parcs de vaccination qui ont été construites entre 2014 et 2017.

Les éleveurs qui sont principalement des laitiers et des producteurs de viande, venus des 14 régions du Sénégal, se sont retrouvés à Kaël pour échanger sur les enjeux qui interpellent le secteur de l’élevage. C’est d’ailleurs tout le sens du thème de cette journée qui mettra en exergue les activités liées à l’élevage et qui seront susceptibles de contribuer à l’emploi des jeunes et des femmes.

De son côté la maison des éleveurs du Sénégal a assuré devant le président Macky Sall qu’elle va soutenir « la réforme foncière entamée ». C’est ainsi que, le président de la Maison des éleveurs du Sénégal, Ismaïla Sow  abordant la question de la réforme foncière qui a toujours été un souci entre éleveurs et agriculteurs n’a pas fait dans la dentelle.  

« C’est des réformes foncières que vous avez entamées, M. le président et qui sont en parfaite concordance avec les innovations dont vous faites usage ». Il n’oubliera pas d’ailleurs d’interpeller le président de la République sur « la compagnie nationale d’assurance agricole, pour son ouverture de capital aux éleveurs pour qu’ils soient ultérieurement autonomes ».                 

Rappelons que, le 26 novembre 2013, lors d’une rencontre avec les éleveurs au Ranch de Dolly, le président Macky Sall annonçait l’institutionnalisation d’une Journée dédiée à l’élevage, le décret y afférent a été signé en février 2014.

Moctar FICOU / VivAfrik                   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here