Appel à projets annuel 2020 en soutien à la coopération décentralisée franco-sénégalaise

0

Le gouvernement de la France, par le biais du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) et celui du Sénégal via le ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires (MCTDAT) ouvrent le sixième appel à projets en soutien aux partenariats de coopération décentralisée entre collectivités territoriales françaises et sénégalaises.

Cette initiative fait suite au renouvellement, le 11 novembre 2019, des deux gouvernements de leur arrangement administratif triennal à Dakar pour soutenir les projets de coopération décentralisée.  

Dans un communiqué de presse parvenu à VivAfrik, les deux parties relèvent que « l’appel à projets sera ouvert le 16 décembre 2020, les dossiers pourront être déposés jusqu’au 31 mars 2020 ».

En raison du calendrier électoral, les communes, intercommunalités et villes exclusivement bénéficieront d’une deuxième possibilité pour déposer leurs projets, jusqu’au 31 mai 2020, poursuit le document.

Selon qui, ce dispositif est piloté conjointement par la DAECT, le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France à Dakar et le ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires (MCTDAT). Seront privilégiés les projets portés par plusieurs collectivités territoriales, visant à mutualiser leurs moyens d’intervention et donner plus de cohérence et d’efficacité à leurs actions.

Les projets ne sont éligibles que s’ils sont portés conjointement par au moins une collectivité territoriale française et une collectivité territoriale sénégalaise. Ils doivent s’inscrire dans une logique de renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage des collectivités sénégalaises, et dans le souci d’une réciprocité active au sein des collectivités françaises.

Dans le détail, le nouvel arrangement administratif (2020-2022) comporte des éléments nouveaux. Parmi ceux-ci, une augmentation des fonds paritaires du Dispositif conjoint a été approuvée par les deux ministères ; la valorisation de l’entrée genre dans le renforcement des capacités, non plus comme seule thématique transversale, mais comme une nouvelle thématique principale et l’identification et la valorisation de l’expertise extérieure franco-sénégalaise, avec une volonté particulière de faire appel autant que possible à la diaspora sénégalaise en France, pour venir en appui aux collectivités partenaires ou animer des ateliers de capitalisation.

Enfin quatre thématiques sont retenues cette année comme prioritaires à savoir le développement économique local, et notamment des activités génératrices de revenus et d’emplois, y compris patrimoine, tourisme et culture ; l’appui institutionnel et le renforcement de capacités ; dont la formation professionnelle et l’innovation numérique ; le développement durable et changement climatique, sécurité alimentaire et agro-écologie et la promotion de l’égalité femmes/hommes en particulier en faveur de l’emploi des femmes, lit-on dans le communiqué.

Les projets intégrant l’une ou, mieux encore, plusieurs de ces thématiques seront retenus de manière prioritaire.

L’appel à projets est publié sur France Diplomatie, site français du MEAE, et sur les sites sénégalais : www.cooperationdecentralisee.sn et www.decentralisation.gouv.sn.         

Moctar FICOU / VivAfrik       

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here