Vers la formalisation de la production du gari au Togo

0

Le gari, une semoule de manioc répandue en Afrique pourrait être formalisée au Togo grâce à la magie d’Amina Azia Ouro-Agoro, une jeune entrepreneure qui s’est illustrée dans l’agriculture locale. Elle s’est spécialisée dans la transformation des tubercules et propose des produits dérivés, notamment le gari.

Ce produit dérivé est considéré dans certains pays africains comme étant la nourriture des plus démunis à cause de sa grande disponibilité et de son prix accessible. Toutefois, cette étiquette n’a pas découragé la jeune femme pour qui il peut être consommé par toutes les classes sociales si on en vient à le valoriser. Ainsi, elle a eu l’idée de sortir cette activité de l’informel pour améliorer son conditionnement. La plus-value de son entreprise se situe au niveau des conditions d’hygiène, a-t-elle déclaré.

Rappelons qu’en 2019, Amina Azia Ouro-Agoro a pu réaliser un chiffre d’affaires mensuel de 300 000 FCFA, environ 460 euros. A l’avenir, elle ambitionne de présenter ses produits dans les salons internationaux pour toucher le marché extérieur.

Moctar FICOU / VivAfrik                   

Laisser un commentaire