Le Kenya s’achemine vers la construction d’une centrale nucléaire de 5 milliards $

0

Les autorités Kényanes sont déterminées à booster la capacité énergétique du pays. C’est dans cette perspective que l’Agence nationale de l’énergie nucléaire a soumis au public une étude d’impact pour la construction d’une centrale d’énergie nucléaire à 5 milliards $. Après le public, le régulateur environnemental examinera le projet qui permettra de multiplier la puissance électrique nationale par 10.

Mieux, l’Agence nucléaire du Kenya a soumis une étude d’impact pour la mise en œuvre d’un programme de construction d’une centrale nucléaire d’une valeur de 5 milliards $. L’infrastructure à construire est prévue pour entrer en service d’ici à 2027. Le gouvernement prévoit de multiplier sa capacité par quatre d’ici à 2035 selon l’Agence nationale de l’énergie nucléaire.

L’ensemble de ces informations est contenu dans un rapport publié par l’agence à l’endroit du public pour commentaire avant de le soumettre à l’approbation de l’autorité nationale en charge de l’environnement. Le projet pourra se poursuivre après l’obtention d’un avis favorable de cette dernière. En attendant, l’agence nationale de l’énergie nucléaire évalue les différentes technologies disponibles en matière de réacteur nucléaire afin de retenir celle qui est la plus adaptée au pays.

Rappelons que la mise en œuvre de ce projet d’énergie nucléaire entre dans le cadre du Big Four Agenda mis en œuvre par le gouvernement et basé sur quatre piliers, dont l’énergie. Dans ce domaine, le pays ambitionne de faire passer sa puissance électrique des 2 712 MW actuels à 22 000 MW d’ici à 2031 afin d’alimenter son expansion industrielle. Les trois autres volets du programme sont l’agriculture, la santé et l’habitat.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here