Préservation de l’environnement : des entrepreneurs à l’assaut du charbon bio à base de cabosse de cacao et de jacinthe d’eau

0

Plusieurs initiatives sont mises en œuvres dans le dessein d’assurer la bonne santé de la planète terre. Ainsi, de la Côte d’Ivoire au Niger, ils veulent contribuer à la préservation de l’environnement et réduire la consommation du bois de chauffage, l’une des causes de la déforestation. Leur solution, du charbon bio. Afrique Avenir a reçu deux entrepreneurs qui ont décidés de faire un geste pour l’environnement.

Il s’agit notamment de Marie-Orlane Asquet, 24 ans qui a passé une grande partie de sa vie au Canada. Mais c’est dans son pays d’origine la Cote d’Ivoire, premier pays producteur de Cacao avec 40% de la production mondiale, qu’elle choisit de fonder sa société verte Nawa Bio Energy.

En redécouvrant son pays après ses études universitaires, Marie-Orlane a fait le pari de donner un coup de pouce à la préservation de la forêt, victime de coupe de bois anarchique pour la fabrication du bois de chauffage notamment.

Pour faire d’une pierre deux coups, sauver la forêt et débarrasser les plantations des cabosses de cacao, la diplômée en développement international et mondialisation a eu l’idée de transformer les cabosses en charbon bio.

Les cabosses sont achetées aux planteurs. Elles sont ensuite séchées, carbonisées dans un four alimenté par des déchets bio, broyées, reversés dans des moules pour leur donner de petites formes carrées. Enfin, elles sont de nouveau séchées avant d’être utilisé.

Le charbon vert de Green Business au Niger

Au Niger, des plantes envahissantes comme le Sida Cordifolia et la jacinthe d’eau causent des ennuis aux agriculteurs et éleveurs.

Zachari Abdou Idrissa, à la tête de Green Business, avec d’autres collègues organisent des opérations de collectes rémunérées de ces plantes envahissantes qui possèdent des caractéristiques proches du charbon de bois.

Les plantes rajoutées à des résidus agricoles sont ensuite transformées en charbon vert pour aider les ménages à opter pour des habitudes plus saines.

La société produit également de l’engrais-vert à base de résidus agricoles, des plantes envahissantes et des fientes.

Cet engrais naturel possède des caractéristiques de fertilisations plus élevées que le compost et l’engrais chimique.

Au-delà de la production, Nawa Bio Energy et Green Business sensibilisent à travers les réseaux sociaux et des activités sur le terrain pour une transition énergique du charbon de bois au charbon bio.

Moctar FICOU / VivAfrik  

Avec bbc.com  

Laisser un commentaire