L’ONG Sos Sahel évoque les potentialités des pays sahéliens en matière de sécurité alimentaire

0

Le délégué général de l’Organisation non gouvernementale Sos Sahel a rappelé, vendredi 28 mai 2021 à Dakar que les pays sahéliens ont de véritables potentialités qu’il faut valoriser en tenant compte notamment de la jeunesse et du dynamisme de leur population.

Rémi Hémeryck qui s’exprimait à la fin de la cinquième édition des « Africa Days » (journées de l’Afrique), sur le thème : « Connecter les territoires pour valoriser le plein potentiel du Sahel » a renchéri que cette rencontre a été « une occasion pour les participants de partager des avis et de proposer des solutions à l’insécurité alimentaire et aux changements climatiques dans le Sahel ».

M. Hémeryck qui insiste sur les potentialités dont regorgeraient les pays du Sahel a souligné la nécessité d’intégrer dans les politiques publiques des Etats de la zone « la croissance démographique très rapide » et les changements climatiques.

Il faut « penser à (…) des solutions locales bien adaptées » aux « problématiques » locales, selon le délégué général de Sos Sahel. Il a, dans la foulée, rappelé qu’un « agri-hackathon » a été organisé par l’organisation non gouvernementale, dans le but de « créer des solutions numériques qui assureront une meilleure gestion des communes et des territoires ».

Selon Rémi Hémeryck, onze équipes de développeurs du Bénin, du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Sénégal ont pris part aux travaux.

Pour sa part, le vice-président de Sos Sahel, Sidy Sarr, a estimé qu’il faut remplacer les politiques d’« aide » aux pays du Sahel par le « financement » de projets pouvant avoir un impact important sur la vie des populations.

Cette démarche a l’avantage de fixer les jeunes dans leur pays et de leur donner « plus de dignité et de responsabilités », a dit M. Sarr.

Moctar FICOU / VivAfrik                                 

Laisser un commentaire