Trafic de bois : un accompagnant des eaux et forêts tué par balle à Bignona (Sénégal)

0

Les acteurs de la lutte contre le trafic du bois au Sénégal ont essuyé des tirs fatals à l’un d’eux. En effet, une personne a été tuée par balle à Koudioubé, un village du département de Bignona (sud du Sénégal) où des agents des eaux et forêts et des militaires ont essuyé des tirs en tentant de récupérer des restants de bois que des éléments armés non encore identifiés chargeaient dans des voitures, a-t-on appris de sources sécuritaires.                  

« On nous a signalé des véhicules d’immatriculation gambienne qui chargeaient du bois dans le village de Koudioubé. Avec les militaires, nous nous sommes déplacés sur place pour récupérer le bois et le véhicule pour les amener à Diouloulou. (De retour) sur les lieux pour prendre le restant du bois, des éléments armés nous ont attaqués. Une personne est décédée », a confié une source. La personne décédée par balle n’est ni un militaire ni un agent des eaux et forêts, précise-t-elle.

« D’habitude, poursuit la même source, quand nous faisons ce genre d’opérations, nous collaborons avec des civils qui s’y connaissent un peu en matière de lutte contre les trafiquants de bois. Ils connaissent aussi la zone. Malheureusement, l’une de ces personnes civiles a reçu le coup fatal. »

Une autre source sécuritaire qui confirme l’information met en cause dans ce drame « la complexité » du trafic de bois dans une zone où « ce phénomène est très développé ».

Moctar FICOU / VivAfrik               

Laisser un commentaire