Innovation : Le Camerounais Pyrrus Koudjou compte mettre un terme aux pertes des productions grâce à AgroClinic

0

Les Pertes post-récoltes (PPR) sont un des problèmes majeurs de l’agriculture africaine. Elles représentent 37% de la production et sont évaluées à 48 milliards $, soit l’équivalent du Produit intérieur brute (PIB) du Ghana en 2017. Il s’avère que les petits exploitants agricoles africains enregistrent chaque année des pertes dans leur production. Cette situation résulte de nombreux facteurs dont la qualité des sols, pas toujours adaptés, ainsi que l’usage intempestif de pesticides.

Conscient de cet état de fait, le Camerounais Pyrrus Koudjou est déterminé à inversé la tendance. Ainsi, fondateur de Prom-Agric, une start-up spécialisée dans l’Agritech, entend régler ces problèmes à sa manière.  

Dès lors, il a mis au point une application mobile dénommée AgroClinic, capable d’analyser en 60 seconds chronos les terres cultivables. Elle est connectée à un dispositif composé d’un boitier avec des indicateurs, ainsi que de capteurs. Les capteurs sont introduits dans un mélange d’eau distillée et de terre à analyser. Les données sont alors envoyées au terminal mobile, à mesure que l’analyse se déroule.

Il existe à l’heure actuelle 10 kits AgroClinic entièrement conçus au Cameroun. Ils ont été envoyés dans divers secteurs agricoles dans le pays, mais aussi à l’extérieur, notamment au Burkina Faso, au Togo, en RDC et en France. Jusqu’à 500 hectares ont ainsi déjà été analysés depuis février 2021.

Avec les défis climatiques, l’appauvrissement des sols et l’augmentation de la population africaine, Pyrrus Koudjou veut promouvoir une agriculture aussi efficace et productive que possible, sur des espaces restreints.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire