Impact Trine accorde un emprunt de 5,9 millions de dollars à la startup africaine Solarise pour la croissance

0

Fondée par Patrik Huber, Jan Albert Valk et Sakkie van Wijk, Solarise Africa  est une société de location d’énergie pour l’énergie solaire et d’autres actifs énergétiques se concentrant sur les clients commerciaux et industriels (C&I).

La startup africaine, basée au Kenya, a obtenu 5 millions d’euros (5,9 millions de dollars US) de financement par emprunt de la plateforme suédoise d’investissement d’impact Trine pour l’aider à soutenir sa croissance à travers le continent africain.

Comme son nom l’évoque, Solarise Africa est une startup panafricaine, active dans le domaine des énergies renouvelables. Confiante quant à son potentiel, la société suédoise d’investissement à impact Trine s’est engagée à lui remettre 5,9 millions de dollars afin de financer cinq projets solaires en Afrique du Sud et au Kenya. L’investissement sera effectué en plusieurs phases via un modèle de financement par paris.

Ce procédé va libérer le potentiel de Solarise concernant la réponse à la demande d’énergie renouvelable. D’autres investissements sont également prévus en vue de fournir de l’énergie solaire à des clients commerciaux et industriels au Ghana et au Rwanda.

La société, qui fournit un financement intelligent via un groupe sélectionné de partenaires, avait levé un tour de table de 10 millions de dollars US de série B l’année en 2020, et elle l’a maintenant complétée par une dette de 5 millions d’euros auprès de Trine, un service d’investissement spécialement conçu pour fournir des capitaux d’emprunt aux entreprises innovantes axées sur l’énergie solaire dans les marchés émergents.

Les fonds, qui seront décaissés en plusieurs tranches, feront progresser les investissements dans la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, le développement urbain, la fabrication et la production en Afrique du Sud, au Kenya, au Ghana et au Rwanda. Le premier décaissement financera cinq projets solaires en Afrique du Sud et au Kenya.

Rappelons que Solarise Africa est basée à Johannesburg et propose à la fois le financement et l’installation de systèmes solaires photovoltaïques. Les entreprises bénéficiant de cette énergie propre paient mensuellement une seule facture d’électricité. La startup avait précédemment levé 7,6 millions de dollars en 2020.

« Notre première augmentation de dette marque une étape importante pour l’entreprise. Nous sommes profondément honorés de la confiance de Trine et de ses investisseurs. Ces fonds seront utilisés pour déployer des projets et accroître la part de marché dans les pays opérationnels actuels. À l’heure actuelle, Solarise Africa a des opérations au Kenya, en Afrique du Sud, au Rwanda, en Ouganda et au Ghana où plusieurs projets ont été déployés, et notre pipeline continue de se développer rapidement. Nous sommes ravis de mettre notre offre Energy-as-a-Service à la disposition d’un plus grand nombre de partenaires afin que nous puissions activement contribuer au progrès de l’Afrique ensemble », a détaillé Jan Albert Valk, Président-directeur général (PDG) de Solarise Africa.

De son côté, Sam Manaberi, PDG et co-fondateur de Trine, a laissé entendre qu’il était enthousiasmé par le nouveau partenariat alors que son entreprise se dirigeait vers le marché commercial et industriel. « Cela présente une nouvelle offre pour nos investisseurs, car Solarise Africa travaille avec un groupe sélectionné de sociétés de solutions d’énergie renouvelable et collabore très étroitement avec leurs partenaires pour fournir une gamme de solutions financières sur mesure à leurs clients. Leurs solutions de financement innovantes sont très impressionnantes et nous sommes heureux de les avoir à bord et nous sommes impatients de suivre leur succès continu », s’est-il félicité.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire