Burkina Faso : Le Projet de mobilité urbaine du Grand Ouaga tend vers sa phase opérationnelle, selon Armand Roland Pierre Béouindé

0

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé du webinaire organisé par Climate chance ce jeudi 16 septembre 2021 sur le thème : « De Glasgow 2021 à Dakar 2022 : Quelles priorités pour l’action climatique et la mobilité durable en Afrique ? » pour montrer toute sa motivation quant à l’opérationnalisation du Projet de mobilité urbaine du Grand Ouaga.

Signalons que Ouagadougou et sa périphérie comptent plus de 3 millions d’habitants. Une population appelée à doubler d’ici à 2030. Conscient des enjeux de mobilité à venir, le gouvernement entend rapidement mettre en place un réseau moderne de transports en commun par bus.

Le Projet de mobilité urbaine du Grand Ouaga (PMUGO) se concrétise peu à peu. En prélude au démarrage de sa phase opérationnelle, une table ronde suédo-burkinabé sur la mobilité urbaine et l’investissement a été organisée le jeudi 9 septembre 2021 à Ouagadougou. 

La rencontre, qui a mobilisé des partenaires au développement, avait permis, selon Ecofin, de revisiter les étapes déjà parcourues jusqu’ici pour la mise en œuvre de ce projet, dont le processus a débuté depuis 2017. Evalué à près de 64 milliards FCFA (115,4 millions USD), le PMUGO sera exécuté par Scania West Africa (filiale du géant suédois Scania) et le français RATP Coopération.

De l’avis de Armand Roland Pierre Béouindé, le projet, prévu pour durer 24 mois, comporte quatre composantes à savoir : l’appui au développement et à l’opérationnalisation d’un réseau de bus ; l’appui au conseil aux acteurs institutionnels des transports urbains ; l’amélioration des infrastructures et équipements pour la mobilité urbaine ; et le développement et la production de biocarburants locaux.

A terme, explique-t-il, ce sont près de 300 bus qui seront déployés pour faciliter la mobilité urbaine dont environ 200 pour le projet Grand Ouaga, et 100 bus au profit du parc automobile de la Société de transport en commun (SOTRACO). Mieux, le Grand Ouaga sera doté d’un système de transport intelligent, comme celui nouvellement lancé à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Rappelons que le Grand Ouaga est un espace géographique, d’une superficie d’environ 3 304 km2, comprenant la commune de Ouagadougou et sept communes rurales périphériques (Komki-Ipala, Komsilga, Koubri, Loumbila, Pabré, Saaba et Tanghin-Dassouri). La mise en œuvre du PMUGO est d’autant plus pressante que la capitale connaît une forte urbanisation alors que jusqu’ici moins de 1% des habitants utilisent les transports en commun, privilégiant les motos et mobylettes dont le parc est estimé à 2 millions d’engins.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire