Mamadou Lamine Diallo accuse Macky Sall d’aggraver la pauvreté au Sénégal

0

Le Sénégal compte 6 032 379 en 2018 contre 5 832 008 en 2011 soit plus de de 200 000 nouveaux pauvres recensés, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui a indiqué dans un rapport final de l’Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) menée de septembre à décembre 2018 et de d’avril à juillet 2019.

S’exprimant sur cet état de fait, le leader du mouvement Tekki n’a pas épargné Macky Sall qu’il accuse d’être la cause de la dilapidation des ressources naturelles du Sénégal. Dans sa chronique hebdomadaire, Mamadou Lamine Diallo estime que le chef de l’Etat, avec l’aide de ses affidés, appauvrit le pays encore plus à cause de la corruption de son régime. A en croire le député, malgré les nombreuses politiques sociales mises en place, le résultat reste le même.

« Macky Sall a aggravé la pauvreté au Sénégal par la corruption de son régime. Les faits sont têtus. Sans la Covid-19, la pauvreté a augmenté dans notre pays et surtout dans les régions du Sud. La propagande du régime sur les politiques luttant contre les inégalités ville-campagne et urbains-ruraux a reçu une volée de bois vert. Le PSE (Ndlr : Plan Sénégal émergeant) et ses différentes béquilles, les P, PROMOVILLE (Programme de modernisation des villes), PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire), … et les bourses familiales ne marchent pas », a-t-il déploré.

Le parlementaire s’est en outre désolé du manque d’eau ainsi que de l’ingérence de la Banque Mondiale dans la politique du Sénégal. Selon lui, « la rente gazière à venir devrait permettre de nous émanciper de la Banque Mondiale et résoudre définitivement le problème de l’eau potable partout au Sénégal ».

Les projets non pas marché encore moins les réalisations, a renchéri Mamadou Lamine Diallo. Qui s’offusque en ces termes. « On est frappé par le scandale des éléphants blancs du régime. J’ai toujours été choqué par les chantiers du building administratif Mamadou Dia et l’université Amadou Mahtar Mbow, parce que je connais ces grandes personnalités. Le building administratif sera fermé pour six mois au moins. C’est scandaleux pour une simple réfection d’un building construit pendant la période coloniale ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire