Le Projet « Madiba Ô Afrika » met en place des unités de production d’eau potable à base d’énergie solaire

0

Alors que les parties prenantes du 9ème forum mondial de l’eau de Dakar 2022 ont tenu leur deuxième réunion visant à préparer cette rencontre au sortir de laquelle le secrétaire exécutif de ce forum a soutenu qu’il ne reste que le temps de l’action pour atteindre les objectifs. « C’est le temps d’accélérer l’action pour un forum historique, un forum réussi », a déclaré Abdoulaye Sène.

Cette cérémonie a été marquée par la présence du le fondateur et responsable projets de la start-up Jallebiz Corporation Holding (Basé à Douala au Cameroun) par ailleurs membre de la coalition des acteurs de lutte contre les changements climatiques (Climate Change).

Le responsable a porté sur les fonts baptismaux le Projet « Madiba Ô Afrika » qui met en place des unités de production d’eau potable à base d’énergie solaire. En effet Jallebiz Corporation Holding Sarl a pour « objectif la production et l’exploitation d’eau potable par le moyen des forages solaires et un réseau de distribution intelligent. Il s’agit en fait de doter de chaque commune rurale en Afrique subsaharienne d’une unité de production d’eau potable complétement autonome en énergie solaire. Cette unité est accompagnée d’un réseau de distribution sous drain qui approvisionne les populations sous deux aspects à savoir par des compteurs intelligents connecté au réseau mobile (Facturation prépayée par Mobile money et/ou par une application mobile le mètre cube à 400 XAF) et par des bornes fontaines toutes aussi connectées aux réseaux mobiles où le consommateur soit paie par sa carte (rechargeable), soit paie auprès de la responsable en charge de la borne fontaine (25 XAF / 40 Litres) », a détaillé dans la cartographie des actions de la plateforme de Climate Chance.

La start up dispose d’« une solution louable pour la « mise à disposition de l’eau » dans les collectivités territoriales (Zones rurales et Urbaines) des pays de l’Afrique subsaharienne. Cette solution est réplicable pour toutes les zones du monde nécessiteuses », précise un communiqué de la start-up Jallebiz Corporation Holding parvenu à VivAfrik.

« Le fondateur et responsable projets de la start-up Jallebiz Corporation Holding est toujours à Dakar jusqu’au dimanche 17 octobre 2021 à 12h pour une potentielle rencontre, un échange ou une présentation sommaire de ce projet qui se veut promoteur de l’accès à l’eau potable et à la production de l’électricité rurale (principalement en zone rurale). Ce projet est d’ailleurs classé comme « Water Nexus » dans la cartographie des actions de la plateforme de Climate Chance », ajoute le communiqué.

S’agissant de la gestion des bornes, « nous avons fait le choix de recruter uniquement des jeunes filles ou femmes pour l’inclusion du genre. Leur insertion se fera par une formation complète, une affiliation à la sécurité et prévoyance sociale et un salaire mensuel. Ici l’idée est de créer l’offre et agrandir la demande. Car, même l’Organisation des Nations unies (ONU) reconnaît que l’accès à l’eau potable (le 6ème ODD) est le seul objectif qui s’implique automatiquement dans les 16 autres. L’eau s’inscrit comme le seul élément réunissant à la fois les mesures d’atténuation et d’adaptation climatique. Les exemples sont sans limites entre autres, le reboisement, la création des espaces verts, la facilitation de l’agroforesterie, la culture contre saison etc. L’option technologique, la monnaie électronique et l’intelligence artificielle est de mise pour faciliter non seulement la gestion de l’unité, mais également d’assurer une trésorerie stable aux employés », a conclu Climate Chance.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire